Gaz

Agressions sur le réseau de gaz à Constantine : Plus de 1 100 familles pénalisées depuis début 2022

Plus de 1.100 familles des cinq communes de la wilaya de Constantine couvertes par la Direction de distribution de l’électricité et du gaz de la circonscription administrative Ali Mendjeli, ont été pénalisées par les agressions signalées sur le réseau de gaz naturel depuis le début de l’année 2022, a-t-on appris lundi auprès de cette direction. Il s’agit d’une cinquantaine d’agressions causées notamment par des travaux de construction, enregistrées entre janvier et avril 2022 à travers les localités d’El- Khroub, Ouled Rahmoune, Benbadis, Ain Abid et Ain Smara, a affirmé à l’APS le responsable de la Direction de distribution de l’électricité et du gaz de la circonscription administrative Ali Mendjeli, Abdelatif Belahrache. Les agressions récurrentes ont provoqué des pertes importantes à la Direction de distribution de l’électricité et du gaz en plus des risques d’explosion et d’incendies, en dépit des campagnes de sensibilisation organisées régulièrement par les services de cette direction, a fait savoir la même source. M. Belahrache a appelé, à cette occasio n, les propriétaires des entreprises de réalisation à se rapprocher des services de cette direction afin de bénéficier d’un accompagnement lors des travaux dans le but d’éviter d’éventuels accidents causant la destruction du réseau et des désagréments aux citoyens.
La Direction de distribution de l’électricité et du gaz de la circonscription administrative Ali Mendjeli a mis à la disposition des citoyens un numéro vert (3303) pour toute information sur ces incidents, joignable 24h/24 et 7j/7, a indiqué M. Belahrache, soulignant que des équipes techniques sont disponibles sur le terrain de manière continue. Par ailleurs, le nombre des agressions touchant le réseau de gaz dans les communes d’El Khroub, Ouled Rahmoune, Benbadis, Ain Abid et Ain Smara a connu une légère baisse par rapport à la même période de l’année précédente, où 2.400 habitations ont été privées de cette énergie propre suite au recensement de 54 incidents similaires, a-t-on rappelé.