Covid-19

199 CAS CONFIRMÉS ET 7 CAS DÉCÉDÉS : La courbe en hausse qui fait peur

Tout compte fait, l’Algérie n’aura pas encore atteint son pic de la pandémie du Coronavirus. Et pour cause, la hausse vertigineuse des cas confirmés enregistrés au cours des dernières 24 heures. En effet, ce sont 199 nouvelles contaminations et 7 nouveaux décès qui ont été dénombrés. D’où une courbe ascendante qui contraste quelque peu avec le nombre des cas enregistrés depuis une semaine et dont le bilan quotidien oscillait entre 100 et 135 malades.
D’ailleurs, au moment où l’Algérie s’attendait à connaître son pic de la pandémie, comme annoncé pour la troisième décade de ce mois courant, par le professeur Mehiaoui, membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie, la courbe de hausse viendra contredire cette prévision. Du coup, cette hausse du nombre des cas impose beaucoup de questions au sujet notamment des mesures barrières appliquées pour les personnes à l’effet de prévenir contre la circulation du virus mortel. La violation des mesures et/ou le relâchement observé dans la rue en est-il pour quelques choses ?
Pour le reste du bilan présenté hier par le professeur Djamel Fourar, porte-parole dudit Comité scientifique, il y fait état d’un nombre total de cas confirmés depuis l’apparition du Covid-19 jusqu’à hier mercredi, de 3848 malades et celui des décès de 444.

1702 personnes guéries
Suivant la répartition géographique, les 7 personnes décédées ont été enregistrées dans les wilayas de Bordj Bou Arreridj (2 cas), Sétif (2), Tipasa (1), Adrar (1) et Ouargla (1), a précisé M. Fourar. Quant au déploiement de la pandémie, elle touche 47 wilayas, alors que le nombre des personnes guéries a atteint 1702, dont 51 durant les dernières 24 heures.
Toujours selon Dr. Fourar, la population active est toujours la plus exposée à la contamination par le Covid-19. C’est-à-dire, les personnes âgées entre 25 et 60 ans et lesquelles représentent 56% de l’ensemble des cas confirmés, alors que 65% des cas de décès concernent les personnes âgées de 65 ans et plus.
D’autre part, Dr. Fourar a indiqué que 11 wilayas n’ « ont recensé aucun nouveau cas ce mercredi (hier, ndlr), tandis que 21 wilayas ont enregistré entre 1 et 3 cas, et 15 autres ont enregistré plus de 4 cas, relevant que les wilayas de Blida, Oran, Sétif, Aïn Defla, Constantine, Tlemcen et Tiaret sont celles ayant enregistré le plus de cas durant les dernières 24 heures».
Enfin, au sujet des patients soumis au traitement par la chloroquine, il a atteint 6666, dont 2681cas ont été confirmés par analyses de laboratoires et 3985 autres suspects diagnostiqués par radiologie et scanner. Parmi ces malades, 17 sujets se retrouvent toujours en soins intensifs. Cité par l’APS, le ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, Ammar Belhimer, a indiqué, qu’ « en plus des mesures préventives prises par les pouvoirs publics et en dehors du confinement sanitaire appliqué à chaque wilaya, il est du devoir de tout un chacun de respecter les gestes barrières, notamment la distanciation sociale, conformément aux mesures prises par le Comité scientifique pour assurer un retour le plus tôt possible à une vie normale».
Farid Guellil