12.9 C
Alger
3 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

11 morts, dont 9 ressortissants nigériens, dans une collision à Ghardaïa

Le phénomène des accidents de la route ne cesse de prendre des proportions alarmantes et happer des vies humaines, chaque jour, en Algérie. Hier, à quatre heures du matin, un grave accident de la circulation est survenu à 90 km au sud de la wilaya de Ghardaïa. Onze personnes, dont neuf sont des ressortissants nigériens, ont trouvé la mort, et seize autres ont été grièvement blessées, selon le bilan avancé par la Protection civile. L’accident s’est produit sur la RN-1, à 20 km au nord de Hassi-Lefhal, lorsqu’un camion transportant des fruits et légumes, en provenance du Sud, est entré en collision frontale avec un autocar en provenance de la wilaya de Mila vers Tamanrasset, et transportant des ressortissants nigériens en séjour illégal, pour les rapatrier vers leur pays d’origine, sur demande de leur gouvernement. Les onze personnes, dont neuf sont de nationalité nigérienne, et deux Algériens (le chauffeur et un accompagnateur) sont décédées sur le coup.
Les victimes et les blessés ont été évacués vers la polyclinique de Hassi-Lefhal, avant d’être transférées (les victimes)vers l’hôpital de Métlili où existe une morgue, ajoute la même source. Huit enfants, trois femmes et cinq hommes souffrant de divers traumatismes notamment crânien et d’hémorragie interne et dont l’état est jugé grave, reçoivent les soins appropriés à l’hôpital de Métlili. Une délégation conduite par le wali de Ghardaïa s’est aussitôt rendue sur le lieu du sinistre, avant de se rendre au chevet des blessés à l’hôpital. La Gendarmerie nationale a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances scrupuleuses de ce tragique accident. Quelques heures après, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Tayeb Belaïz, a dépêché une délégation composée de plusieurs responsables sur les lieux de l’accident tragique, afin de prendre toutes les mesures en direction des victimes et des blessés. La délégation est composée du secrétaire général du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, du directeur général de la Protection civile accompagné des secrétaires généraux des ministères de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière et de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme.
Tayeb Belaïz a présenté ses condoléances à son homologue du Niger et aux familles des victimes, affirmant qu’il continuera à suivre cette affaire de près. Il convient de signaler que cet accident se distingue par le fait que l’autocar transportait des ressortissants illégaux nigériens. Mais il s’inscrit, selon nos informations, toujours dans le contexte du phénomène du terrorisme routier, de plus en plus inquiétant dans notre pays, et ce, malgré les efforts du gouvernement dans la sensibilisation des citoyens. On attribue souvent les causes des accidents, entre autres, à l’insouciance des chauffeurs, la conduite en état d’ivresse, et les mauvaises conditions climatiques. Cependant, force est de constater que plusieurs accidents se produisent dans des endroits où la signalisation routière fait défaut, et dans des tronçons mal aménagés. Certains examinateurs ont, eux aussi, leur part de responsabilité dans ces massacres, en délivrant des permis de conduire sans soumettre les candidats à des tests rigoureux. C’est dire que la responsabilité est partagée par les citoyens imprudents et des responsables insoucieux de la réalité du transport. Une réalité qui fait que l’Algérie occupe, depuis quelques mois, la troisième place mondiale en termes de nombres de décès dans des accidents de la route, avec une moyenne d’un accident chaque 20 minutes et un décès toutes les trois heures.
Salim Nasri

Related posts

OUVERTURE DU PROCÈS DES AFFAIRES DE CORRUPTION LIÉES AUX USINES DE MONTAGE : Des magistrats, avocats et acteurs de la scène politique et nationale réagissent

courrier

Les migrants y trouvent toujours aide et solidarité : l’Algérie, terre d’asile

courrier

33e MARDI DE MOBILISATION : La marche des étudiants réprimée par la police

courrier

Réunion de la grande commission algéro-tunisienne, jeudi, à Tunis : Signature de plusieurs accords et volet sécuritaire au menu

courrier

EN DÉPIT DES MESURES PRISES POUR CASSER LA SPÉCULATION : Le prix de la pomme de terre explose

courrier

RAPPORT DU MÉDIATEUR DE LA RÉPUBLIQUE : 29% des requêtes concernent le ministère de l’Intérieur

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.