Khadra

Yasmina Khadra président d’honneur du 60e Salon international du livre du Québec

L’auteur algérien Yasmina Khadra sera le président d’honneur du 60e Salon international du livre du Québec (Silq) qui se déroulera du 10 au 14 avril, annoncent les organisateurs sur leur site internet. Le Silq se tiendra au Centre des congrès de Québec (Canada). Il accueillera quelque 1100 auteurs et 550 maisons d’édition. «J’espère de tout mon coeur que le Salon sera le rendez-vous de toutes les convivialités et de tous les partages. Le Canada a toujours défendu les arts, la littérature et la langue française, pour moi c’est un devoir de me joindre à ce projet», a déclaré l’auteur de la trilogie «Les hirondelles de Kaboul», «L’attentat» et «Ce que le jour doit à la nuit» dans une vidéo enregistrée depuis son bureau à Paris. Il s’est dit «très fier» d’avoir été choisi comme président d’honneur du Silq au Canada «le pays du froid qui fait chaud au coeur». Yasmina Khadra, de son vrai nom Mohamed Moulessehoul, est né le 10 janvier 1955 à Kenadsa dans le Sahara algérien. «Khalil» est le dernier roman de l’écrivain paru en 2018.

Trois peines de 20 ans de réclusion pour trafic de cocaïne à Oran
Le tribunal criminel de première instance d’Oran a prononcé, dimanche, trois peines de 20 ans de prison ferme à l’encontre de trois prévenus, dont un en fuite, pour trafic de cocaïne. Le représentant du ministère public a requis la perpétuité contre les trois accusés de trafic de drogue en bande organisée. Les faits de cette affaire remontent au mois de novembre 2016, lorsque deux hommes à la trentaine, B.N et B.A ont été arrêtés par les éléments des services de lutte contre les stupéfiants qui avaient reçu des informations faisant état du transport d’une quantité de drogue dure (cocaïne) entre Maghnia et Oran. Les services de sécurité ont alors dressé un barrage sur l’autoroute Est-Ouest à hauteur d’El Kerma, qui a abouti à l’interception d’une voiture légère dont la fouille a permis de découvrir un kilogramme de drogue dure dissimulé dans le compartiment du filtre à air, près du moteur du véhicule, et à l’arrestation des deux convoyeurs de la drogue. L’enquête qui s’en est suivie a pu déterminer que la drogue, qui était mélangée à un médicament, appartenait à un nommé B.W dont la trace a été retrouvée au Maroc où il s’était réfugié pour échapper à plusieurs mandats d’arrêt lancés contre lui dans le cadre de plusieurs affaires de trafic de stupéfiants.

Un pigeon voyageur vendu plus de 1,25 million d’euros aux enchères en ligne en Belgique
Un pigeon voyageur, vedette des concours de colombophilie, a été vendu dimanche en Belgique plus de 1,25 million d’euros lors d’une vente aux enchères en ligne, devenant l’oiseau de son espèce le plus cher au monde.
Le site spécialisé Pigeon Paradise (Pipa) a annoncé ce record mondial à l’actif du dénommé Armando, pigeon flamand mâle de l’élevage de Joël Verschoot, un des plus réputés du pays. «Personne ne s’attendait à ce que le cap magique d’1 million d’euros soit pulvérisé. Le montant final (de la vente) est de 1.252.000 euros», a souligné Pipa sans préciser l’identité de l’acheteur.
Selon l’agence de presse Belga, il s’agit d’un Chinois, qui «utilisera certainement le volatile à des fins reproductives, pour faire naître de nouveaux champions».
L’intérêt des collectionneurs chinois pour les pigeons voyageurs remonte à quelques années et a fait bondir les prix pour ces «champions», dont la performance consiste à rentrer le premier au bercail, à l’instinct, après avoir parcouru parfois des centaines de kilomètres. Selon Pipa, le pigeon le plus cher de l’histoire des ventes sur internet était jusqu’ici «New Bliksem» cédé 376.000 euros en novembre dernier par son propriétaire belge Gaby Vandenabeele. Fin janvier 2012, Hu Zhen Yu, un richissime industriel chinois, s’était offert «Special Blue» pour 250.000 euros, battant à l’époque le record mondial en la matière. Armando appartenait à l’élevage Verschoot, établi à Ingelmunster, à l’ouest de la Belgique. Au total, la famille Verschoot a vendu dimanche, à l’issue d’une vente en ligne ouverte depuis quelques semaines, 178 pigeons pour quelque 2 millions d’euros.

Saisie de plus de trois quintaux de kif traité à Béchar

Une importante quantité s’élevant à 315 kg de kif traité a été saisie dimanche par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP), lors d’une opération menée dans la localité frontalière de Béni Ouenif, dans la wilaya de Béchar, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). «Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et lors d’une opération de qualité menée dans la localité frontalière de Béni Ouenif, wilaya de Béchar (3e RM), un détachement de l’Armée nationale populaire a saisi, le 17 mars 2019, une quantité considérable de kif traité s’élevant à trois  quintaux et quinze  kilogrammes de kif traité chargée à bord d’un véhicule tout-terrain, ainsi qu’une paire de jumelles», précise le communiqué.  «Cette opération de qualité vient s’ajouter à l’ensemble des opérations ayant permis de mettre en échec des tentatives d’introduction de ces poisons dans notre pays, et dénote de la permanente vigilance et l’entière disposition des Forces de l’ANP mobilisées le long des frontières nationales», souligne la même source.

L’université Saint-Sébastien abrite des journées de sensibilisation sur la cause sahraouie

La Faculté de médecine de l’université Saint-Sébastien au Pays Basque (Espagne), a organisé des journées de sensibilisation sur la cause du peuple sahraoui sous le thème « Sahara Occidental, l’histoire, le système sanitaire sahraoui et les aides humanitaires », initiées par l’étudiante sahraouie, Fatimatou Zennan de la même université. Le coup d’envoi des travaux a été marqué par une conférence donnée par le représentant du Front Polisario au Pays Basque, Abdellah Larabi et l’étudiante Fatimatou Zennan qui ont présenté un aperçu historique sur le conflit au Sahara Occidental évoquant le statut juridique et politique du territoire inclus dans le processus de décolonisation ainsi que le rôle de l’ONU, les politiques de certaines forces occidentales comme la France qui soutient la position de l’occupant marocain. La deuxième journée a vu l’animation d’une conférence sur le développement du système sanitaire depuis le colonialisme jusqu’à la création du Front Polisario, a rappelé l’Agence de presse sahraouie (SPS).  Plusieurs interventions ont eu lieu, lors de la troisième journée, par le représentant du Front Polisario au Pays Basque et des représentants de l’Association d’amitié avec le peuple sahraoui et des membres de l’Association « infirmiers du Sahara Occidental ».

Chiffre du jour : 11

Plus de 30 000 personnes ont contracté la rougeole et 11 en sont mortes depuis le début de l’année en Ukraine, pays européen le plus touché par cette maladie, a annoncé lundi le ministère ukrainien de la Santé. Une fillette de neuf ans est décédée samedi dans la région de Rivné (ouest), ce qui porte à 11 le nombre de décès causés par la rougeole depuis le début de l’année, a précisé le ministère dans un communiqué. Au total, environ 17 000 mineurs et 13 000 adultes ont contracté la maladie en 2019, selon la même source. Les régions les plus touchées sont celles de l’ouest du pays: Lviv, Rivné, Vinnytsya, Khmelnytsky, ainsi que la capitale, Kiev, a précisé une porte-parole du ministère de la Santé, Maryna Dadinova. L’Ukraine est frappée depuis 2017 par une flambée sans précédent de cette maladie hautement contagieuse.