Virée de Amar Benyounès à Tamanrasset : une tournée pour apaiser la colère des anti-gaz de schiste

Peu habitué des terrains en sa qualité de ministre du Commerce, Amara Benyounès a effectué, jeudi, une tournée d’inspection des différents projets et infrastructures relevant de son secteur, dans la wilaya de Tamanrasset. Cette visite intervient dans une conjoncture très particulière, après des mois de colère citoyenne contre l’exploitation du gaz de schiste au sud du pays, et dont les événements ont pris une tournure particulièrement grave dans cette wilaya. Le choix de Tamanrasset pour effectuer cette visite traduit le souci du gouvernement de convaincre les manifestants, et réunir les conditions nécessaires pour le développement économique générateur de richesses et d’emplois. Vu la tournure des événements, le gouvernement semble dépasser le stade des spéculations dans les médias et les salons, et intensifie ses visites sur le terrain en vue de trouver un compromis avec les manifestants. Mais ces derniers ne semblent pas lâcher prise et maintiennent le bras de fer.
D’ailleurs, ils ont accueilli, jeudi, le ministre du Commerce par une nouvelle action de manifestation et ce en marchant de la place du 1er novembre vers le siège de la wilaya, et en fermant ainsi plusieurs administrations et espaces commerciaux. Et malgré la réaction des habitants, le ministre du Commerce a inspecté, au cours de cette visite, plusieurs projets relevant de son secteur. Il s’est enquis des infrastructures commerciales que recèle la wilaya de Tamanrasset, non sans négliger les conditions d’hygiène dans lesquelles doit s’exercer le commerce des denrées alimentaires sensibles. Insistant au passage sur l’intensification des actions de contrôle du commerce des produits périssables, notamment en périodes de chaleur.
Visitant le Centre algérien de contrôle de la qualité et de l’emballage (CACQE), Benyounès a insisté sur la dynamisation de la mission de cet organisme et l’intensification des analyses des échantillons, déplorant le faible nombre d’analyses effectuées l’an dernier par ce centre dans une région d’une telle envergure, censée avoir un programme ambitieux de contrôle de la qualité des produits de consommation. Le ministre du Commerce a inspecté, aussi, le projet de réalisation, pour une enveloppe de 180 millions DA, d’une semoulerie privée dans la zone d’activités, dont les travaux sont à 80% d’avancement.
Un projet devant permettre, une fois opérationnel, la production de 20 tonnes/jour de pâtes alimentaires et de 60 tonnes/jour de farine, pour renforcer le marché local. Benyounes a également visité, dans la même zone d’activités, une laiterie entrée en production en mai 2013 avec une capacité de 80.000 litres/ jour de lait, destinée au marché local.
Les conditions de stockage et de production de lait au niveau de cette unité ont été inspectées par le ministre qui a souligné le respect des normes d’hygiène, dont le traitement de l’eau utilisée dans la production laitière, et mis l’accent sur l’accompagnement des opérateurs et investisseurs pour la réussite et l’efficience des projets. Le ministre qui a visité, au quartier « El-Wiam », un point de vente de matériaux de construction relevant du Groupe algérien des ciments (GICA), a exhorté les responsables à œuvrer à l’intensification des efforts pour fournir le produit aux mêmes prix que ceux en vigueur dans le Nord du pays.
Une enveloppe de 7 milliards DA a été dégagée pour soutenir le transport des produits de base vers les régions du sud du pays, a révélé Benyounès qui a, à ce titre, insisté sur l’intensification des campagnes de contrôle des prix pour éviter toute spéculation sur les produits soutenus. Inspectant ensuite un point de vente relevant de la semoulerie
«Moulins de Laghouat», implantée au niveau du quartier Tahaggart, il a appelé les responsables à multiplier les points de vente de cette entité économique, à travers les communes éloignées du chef-lieu de wilaya.
Le ministre qui a poursuivi sa tournée par l’inspection du siège de la direction du commerce de la wilaya de Tamanrasset, a écouté un exposé succinct sur les activités des services de la direction locale du secteur à travers les différentes communes de la wilaya de Tamanrasset.
Il a assisté, par ailleurs, à une partie des travaux de la réunion nationale de coordination entre la Chambre algérienne du commerce et de l’industrie (CACI) et les chambres du commerce et de l’industrie (CCI). La rencontre a été consacrée au programme d’action des commissions techniques de la CACI, au projet de refonte des statuts des CCI, ainsi qu’à la création des consortiums à l’exportation de dattes.
Salim Nasri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>