Crime

Une jeune avocate tuée et son fiancé grièvement blessé : Crime crapuleux à Aïn Bessem (Bouira)

La région d’Aïn Bessem à 25 kilomètres au Sud de Bouira, à enregistrée, vers la fin de la journée d’avant hier, un crime crapuleux ayant causé la mort d’une jeune avocate de 28 ans pendant que son fiancé, qui à le même âge, à été grièvement blessé avons-nous appris auprès de sources concordantes. Selon les mêmes sources, le crime s’est produit lorsque la défunte et son fiancé rentraient chez eux à bord d’un véhicule léger aux environs de 17h. Cinq jeunes, des voisins de l’avocate qui seraient des repris de justice, les poursuivaient avec un autre véhicule. À quelques kilomètres de la ville d’Aïn Bessem, les criminels ont braqué, à l’aide de leur voiture, celle de leurs victimes avant de commettre leur sale besogne.
Les mêmes sources précisent que la jeune avocate à été étranglée par ses bourreaux à l’aide de son foullard pendant que son fiancé à été poignardé dans différentes parties de son corps. Une fois leur acte criminel accompli, les assassins ont pris la fuite en abandonnant leurs victimes dans leur véhicule au.bord de la route. Des usagers de ce tronçon de la RN18 joignant les deux localités Aïn Bessem et Bir Aghbalou, ont remarqué les portes du véhicule stationné au bord de la route, ouvertes avec à son bord un couple, ce sont rapprochés dans le but de donner un coup de main et c’est en ce moment qu’ils ont découvert le terrible massacre. Ces derniers ont alerté les services de la gendarmerie locales qui ce sont rendu sur les lieux en compagnie des sapeurs-pompiers.
Le corps sans vie de la malheureuse victime de cette acte barbare à été transféré vers la morgue de l’hôpital d’Aïn Bessem pendant que son fiancé, qui à perdu connaissance et gisant dans le sang, à été transféré vers l’Eph Mohamed Boudiaf de Bouira. Après plusieurs heures de soins intensifs, le jeune homme avait repris connaissance et pendant son interrogation par les éléments de la gendarmerie d’Aïn Bessem sur son lit d’hôpital, il a déclaré l’identité de leur cinq agresseurs qu’il a parfaitement reconnus. Quatre criminels furent immédiatement arrêtés pendant que leur cinquième complice est en fuite. Après leur interrogation dans les locaux de la gendarmerie locale, les quatre bourreaux ont été présentés devant le procureur instructeur près le tribunal d’Aïn Bessem qui les a placés sous mandat de dépôt pendant qu’il à ordonné l’arrestation de leur acolyte en fuite. Soulignons enfin que la population de la région d’Aïn Bessem, en particulier, et de la wilaya de Bouira, en générale, était plongée dans l’émoi et la consternation aussitôt l’information de ce crime crapuleux de trop à fait le tour de la wilaya.
Omar Soualah