donp4

UNE CARGAISON DE 20 TONNES DE MATÉRIELS MÉDICAUX : L’Algérie reçoit un autre don de la Chine

À l’aéroport international d’Alger Houari-Boumediene, un avion-cargo des forces aériennes de l’ANP est arrivé de Chine mardi dernier, transportant du matériel médical utile pour lutter contre l’épidémie du coronavirus, et notamment des masques.

Cet envoi, le deuxième fait par le gouvernement chinois après celui du 15 avril dernier, fait partie d’un don d’environ 20 tonnes d’équipements médicaux constitués de masques chirurgicaux, de kits de dépistage et d’appareils de respiration artificielle, effectués par le gouvernement, des entreprises et des hommes d’affaires chinois. Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a exprimé dans une déclaration à la presse, à l’aéroport international Houari-Boumediene, en présence de l’ambassadeur de la République populaire de Chine à Alger, Li Lianhe, ses remerciements à la Chine pour sa contribution, particulièrement celle de son Premier ministre qui a voulu montrer que le gouvernement de son pays vouait un « grand respect » au gouvernement et au peuple algérien. Djerad était accompagné du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, et du ministre délégué à l’industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed. « Je remercie le Premier ministre chinois et son gouvernement pour le travail colossal en nous aidant à combattre cette pandémie. Il est certain qu’ensemble nous allons triompher de ce fléau », a-t-il dit, ajoutant que ce n’est qu’une étape dans les relations entre les deux pays, qui sont des relations « privilégiées, avec un passé glorieux, un présent solide et un avenir rayonnant ». Djerad a indiqué avoir remis à l’ambassadeur de Chine en Algérie un message à son homologue chinois dans lequel il lui a exprimé tout « le respect et la considération » et transmis les salutations « fortes » du président de la République Abdelmadjid Tebboune au président chinois. « Avec cette coopération et ce travail en commun et franc, nous allons vaincre cette pandémie », a-t-il dit.
De son côté, Li Lianhe a souligné que l’Algérie et la Chine s’entraidaient constamment, relevant que les deux pays sont des « partenaires fiables ». Il a rappelé que le peuple algérien avait apporté sa contribution à la Chine pour combattre le coronavirus lors de son apparition, ajoutant qu’à son tour la Chine apportait une série de dons du gouvernement, d’entreprises et d’hommes d’affaires chinois, reflétant ces relations « privilégiées et fortes » entres les deux pays. Il s’agit de masques chirurgicaux, de masques FFP2, des kits de dépistage et des appareils de respiration artificielle, le total d’une quantité de 20 tonnes environ, a-t-il précisé. À rappeler qu’au début du mois de février dernier, l’Algérie avait envoyé un don de 500 000 masques, 20 000 lunettes de protection et 300 000 gants à la Chine, la première à être touchée par l’épidémie, mais aussi la première à s’en sortir, au moment où le reste du monde était à son tour massivement contaminé. La Chine accordait un « grand intérêt » à la coopération avec l’Algérie, a ajouté le diplomate chinois, soutenant que son pays (gouvernement et peuple) veillait à être au côté de l’Algérie, notamment pour combattre cette pandémie. « Nous sommes confiants que l’Algérie vaincra le coronavirus le plus rapidement possible », a-t-il affirmé. Il a fait savoir que les Premiers ministres des deux pays avaient effectué, il y a quelques jours, des échanges « fructueux » contribuant à consolider les relations entre les deux pays dans tous les domaines.
Il a transmis, à cette occasion, les salutations du président chinois au président Tebboune, ainsi que celles du Premier ministre chinois à Djerad. L’Algérie avait reçu, fin mars dernier, un premier lot d’une aide médicale de la Chine composé, notamment, de moyens de prévention et de respirateurs artificiels. Elle a également reçu le 15 avril un autre don du gouvernement chinois composé essentiellement de masques chirurgicaux et de vêtements de protection médicaux. Annonçant l’arrivée de ce convoi d’aides médicaux, sur la page Facebook de l’ambassade chinoise en Algérie, on pouvait lire : « Chine – Algérie, Khawa Khawa », rappelant aux Algériens le slogan qui a fait la gloire du Hirak (Djeïch chaâb khawa khawa).
L’ambassade chinoise a choisi ce slogan, qui marque la nouvelle ère de gouvernance du pays, pour souligner la continuité de l’amitié entre l’Algérie et la Chine. Incarnant ce que plusieurs observateurs qualifient de « diplomatie de masques », la Chine a multiplié récemment ses aides humanitaires pour endiguer le Covid-19 dans le monde, en venant de secours de l’Europe, des États-Unis et de l’Afrique et autres pays fortement touchés par cette épidémie mortelle. Alors que les rapports entre les grandes puissances du monde, qui ont choisi le repli sur soi pour faire face au coronavirus, se dégradent, la Chine a fait prouve d’une grande solidarité internationale en envoyant des aides et des équipements médicaux dans les pays massivement contaminés.
Hamid Mecheri