ARRESTATION

Tipasa : arrestation d’un usurpateur de titre de chef de daïra

Un individu usurpant le titre de chef de daïra pour escroquer ses victimes, a été arrêté dernièrement par les services de la sûreté de wilaya de Tipasa, a indiqué dimanche un communiqué de ce corps sécuritaire. Selon le document, les services de la police judiciaire de Tipasa ont arrêté, récemment, un individu suspecté d’escroquerie sur citoyens, en se faisant passer pour un chef de daïra. Il promettait notamment à ses victimes de les faire bénéficier de logements sociaux, sur tout le territoire national, en contrepartie de sommes d’argent versées sur le compte postal d’un complice. Les investigations menées à la suite de cette affaire ont également permis la saisie de deux téléphones portables utilisés par le suspect (38 ans) pour escroquer ses victimes, est-il ajouté de même source. Le suspect sera présenté devant le parquet général territorialement compétent, sous le chef d’inculpation d’ »escroquerie et usurpation de titre », a conclu le même communiqué.

4 morts et 211 blessés sur les routes durant les dernières 24h
Quatre (4) personnes ont trouvé la mort et 211 autres ont été blessées dans des accidents de la route survenus à travers plusieurs wilayas du pays durant les dernières 24 heures, selon un bilan rendu public lundi par la Protection civile. Les unités de la Protection civile ont, en outre, repêché, durant la même période, le corps d’un adolescent de 17 ans décédé noyé, hors les horaires de surveillance du dispositif, à la plage de Sidi Fredj, commune de Staouali, précise la même source. Les mêmes agents ont également procédé à l’extinction de trois incendies urbains et divers à travers les wilayas d’Alger (2 incendies) et Khenchela, ajoute le même communiqué. Par ailleurs, le dispositif de lutte contre les incendies de forêts et récoltes est intervenu pour l’extinction de 7 incendies du couvert végétal (02 forêts, un maquis et 04 incendies de récolte), avec des pertes estimées à 03 hectares de forêts, un hectare de maquis, 105 arbres fruitiers et 23 palmiers, conclut la même source.

Oran accueille la troisième conférence de l’Union arabe des syndicats à partir de mercredi
Les travaux de la troisième conférence de l’Union arabe des syndicats se tiendront mercredi et jeudi prochains à Oran, avec la participation d’unions syndicales et de confédérations de 20 pays, a-t-on appris du secrétariat général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA). Plus de 200 délégués syndicaux représentant des organisations syndicales arabes prendront part à cette conférence qui se tient sous le slogan « Dialogue social, notre voie vers la relance et la reconstruction économiques », selon la même source. La rencontre sera l’occasion d’aborder de nombreuses questions et rapports des Unions syndicales participantes, avec un diagnostic des conditions sociales et économiques dans les pays arabes, suivis d’échanges sur l’action syndicale, sa réalité et son avenir à la lumière des enjeux et défis. Le but étant de parvenir à un dialogue social juste, à la reconstruction, à la relance économique et au développement durable, a-t-on indiqué. Cette conférence réunira des syndicalistes d’Algérie, de Palestine, du Soudan, du Koweït, de Jordanie, du Liban, d’Irak, du Yémen, d’Oman, du Bahreïn, d’Égypte, de Libye, de Tunisie, de Mauritanie, du Maroc, des syndicats d’Asie, d’Afrique, d’Amérique et d’Europe, ainsi que des représentants de l’Organisation internationale du travail et de l’Union européenne.

17 000 hectares de forêt ravagés dans le nord de la Californie
Quelque 1 700 pompiers américains luttaient dimanche contre un feu violent qui a déjà ravagé près de 17 000 hectares de forêt en Californie, un État frappé par une sécheresse persistante et qui sort juste d’une vague de chaleur aiguë. L’incendie, baptisé « Mosquito Fire », menace 5 800 bâtiments et a déjà forcé des milliers de personnes à évacuer en urgence leur domicile, selon l’agence de lutte contre les incendies de Californie. Apparu mardi dans les environs de Sacramento, il progresse extrêmement rapidement.Les soldats du feu, qui ne le contrôlaient pas du tout samedi soir, ont réussi à le contenir sur 10% au cours de la nuit, à la faveur d’une légère baisse des températures et d’une plus grande humidité. « Mais une accélération des vents l’aide à progresser vers le nord et le nord-est », précise l’agence dans son dernier bulletin. « On est habitués à voir des incendies qui avancent lentement au travers des sous-bois, mais c’est rare que l’on ait ce type d’embrasement », a commenté un porte-parole des pompiers, Chris Vestal, interrogé par la chaîne de télévision locale KSBW. Les pompiers, assistés de bulldozers et de moyens aériens et les forces de l’ordre, ont aidé des petites bourgades à évacuer. « Un shérif a dû conduire au travers de l’incendie pour venir nous chercher », a confié Linda Gamble, une habitante du lieu-dit Volcanoville sur la chaîne KCRA 3. « Nous vivons dans une caravane, si elle brûle, nous allons tout perdre… », se désolait-elle. Au sud de l’État, des fortes pluies, alimentées par une tempête tropicale, ont pour leur part permis aux pompiers de reprendre samedi le contrôle du « Fairview Fire », qui a fait deux morts et brûlé
11 300 hectares près de Los Angeles. Ces précipitations ont mis un terme à l’étouffante vague de chaleur subie depuis une semaine par l’Ouest américain, où le mercure a parfois frisé les 45 C. La région connaît depuis plus de deux décennies une sécheresse historique qui, selon les scientifiques, est aggravée par le changement climatique d’origine humaine. Elle crée les conditions pour des incendies dévastateurs à répétition.

Tunisie : mise en échec de 26 tentatives de migration irrégulière en 24h
La Garde nationale tunisienne a annoncé que ses unités avaient déjoué 26 tentatives de migrations illégales au niveau des frontières maritimes du pays dans la nuit de samedi à dimanche. Vingt-six (26) tentatives de migration irrégulière ont ainsi été mises en échec par les unités maritimes de la Garde nationale, relevant des districts du Centre, du Sud et de l’Est du pays, indique un communiqué de la Garde nationale publié dimanche. Selon le communiqué, 426 personnes ont été secourues lors de ces opérations de lutte contre la migration irrégulière. La même source a indiqué que 12 embarcations et 16 moteurs ont été saisis. Au mois d’août, les unités de la Garde nationale maritime relevant du district du Centre ont déjoué 170 opérations de migration irrégulière et interpellé 3500 migrants dont 900 ressortissants tunisiens et 2600 ressortissants étrangers.

Emigration Clandestine : démantèlement d’un réseau de passeurs à Chlef
Les éléments de la sûreté de daïra de Taouegrite (Nord-ouest de Chlef) ont démantelé un réseau criminel spécialisé dans l’organisation d’opérations d’émigration clandestine, à partir du littoral de Chlef, a-t-on appris, lundi, auprès de ce corps sécuritaire. « Dans le cadre des efforts de lutte contre le phénomène de l’émigration clandestine et le trafic de migrants, les éléments de la sûreté de daïra de Taouegrite ont arrêté huit ( 8) personnes activant dans un réseau criminel spécialisé dans l’organisation de traversées clandestines, et de trafic de migrants, à partir du littoral de Chlef « , a indiqué, à l’APS, le chargé de la communication auprès de ce corps sécuritaire, le commissaire de police Cherif Ankoud. Il a ajouté que l’opération a été réalisée grâce à des informations parvenues aux services suscités, portant sur un groupe d’individus organisant des traversées clandestines, via l’une des plages de la wilaya, pour quitter le territoire national. Les investigations menées à ce propos, ont permis, a-t-il précisé, « l’arrestation de huit personnes, âgées de 15 à 55 ans, parmi les planificateurs de ces traversées, outre la saisie d’une embarcation, d’un moteur et d’une somme estimée à 1 190 000 DA ».