informel

SPÉCULATION ET INFORMEL À BOUIRA : Des commerçants arrêtés, d’autres verbalisés

Les éléments des services de sécurité en compagnie de ceux des services du contrôle des prix et de la qualité de la direction du commerce de la wilaya de Bouira ont entamé, depuis près de deux semaines, une série d’opérations coup de poing, contre le réseau informel et les spéculateurs, en opérant des descentes surprises dans les dépôts et autres espaces de vente et de stockage illégale de produits alimentaires. Plusieurs infractions ont été relevées par ces mêmes services dans différentes localités de la wilaya, à travers lesquelles d’importantes quantité de produits alimentaires de première nécessité ainsi que des produits de désinfection ont été saisis et des commerçants ont été verbalisés et d’autres arrêtés par les services de sécurités. En effet, deux commerçants, un grossiste et un responsable de dépôt de produits alimentaires ont été arrêtés par les éléments de la gendarmerie nationale, ces derniers jours, notamment avant-hier, à la faveur d’une opération coup de poing effectuée dans la commune d’Aïn-Lahdjer relevant de la daïra de Aïn-Bessem au nord/est de Bouira. Les mis en cause ont été pris la main dans le sac ; ils ont stocké d’importantes quantités de produits alimentaires dans leurs dépôt pour s’adonner à la spéculation en ces temps durs de la pandémie du covid-19. Des produits périmés ont été aussi découverts par la commission d’hygiène qui les a immédiatement saisis et les deux « trafiquants » arrêtés. Conduits dans un premier temps dans les locaux de la brigade de la gendarmerie d’Aïn-Lahdjer où ils ont été auditionnés, les deux mis en cause ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal d’Aïn-Bessem, puis mis sous mandat de dépôt en attendant leur comparution devant le juge où ils auront à répondre de leur activité illégale. Durant la même journée et dans une autre opération similaire, les éléments de la brigade de la gendarmerie de M’chedallah, 45 kilomètres à l’est de Bouira, ont réussi à débusquer, grâce aux informations qui leur ont été fournies par des citoyens, une fabrique de produits de désinfection, installée depuis la propagation du Coronavirus, dans une maison à la sortie de la commune d’Ahnif. Le produit fabriqué dans cet atelier de fortune consiste en un gel qui, selon des informations parvenues aux services de la gendarmerie locale est vendu dans une pharmacie de la région. Là aussi, le propriétaire de cet atelier de fortune a été arrêté par les éléments de la gendarmerie qui l’ont, après l’avoir auditionné sur procès-verbal, présenté devant le procureur de la République instructeur près le tribunal locale qui a ordonné sa mise sous mandat de dépôt en attendant son jugement. Les mêmes opérations continuent d’être effectué à travers l’ensemble des localités de la wilaya et les services de sécurité épaulés par les services du commerce ainsi que par des citoyens pour traquer ces personnes profitant de la situation du Covid-19, ne comptent pas s’arrêter là, pour mettre hors état de nuire toute personne susceptible de profiter de pandémie du coronavirus pour s’enrichir, au moment où le pays est mobilisé pour lutter contre un ennemi commun et invisible, le virus mortel, le covid-19.
Omar Soualah