Sauvetage de 17 marins à bord d'un navire portugais au Port d'Alger

Sauvetage de 17 marins à bord d’un navire portugais au Port d’Alger

Les unités de la Protection civile de la wilaya d’Alger sont intervenues, hier, pour dégager 17 marins qui étaient à bord d’un navire portugais stationné au port d’Alger, après s’être incliné sur le flanc droit suite à une infiltration des eaux de mer, a indiqué un communiqué de la direction générale de la Protection civile. Les unités de la Protection civile sont intervenues aux environs de 1h du matin pour dégager 17 marins qui étaient à bord du navire portugais « IVAN MADERA » stationné au port d’Alger au niveau du quai N 09, après s’être incliné sur le flanc droit suite à une infiltration des eaux de mer, a indiqué le communiqué. Six (6) marins des Philippines, atteints de blessures légères, ont été transférés à l’hôpital Mustapha Bacha, indique-t-on de même source. Des informations fournies par des témoins oculaires à la Protection civile font état de la disparition en mer d’une (1) personne. Neufs (9) plongeurs de la Protection civile et un canot de sauvetage ont été mobilisés pour l’opération de recherche qui se poursuit, conclut le communiqué.

Criminalité : plus de 34.000 affaires traitées durant la dernière saison estivale
Les services opérationnels de la Police judiciaire ont traité, durant la dernière saison estivale, 34.184 affaires pénales et arrêté 30.752 mis en cause, a indiqué hier un communiqué de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Dans le cadre de la lutte contre l criminalité, les services opérationnels de la police à travers le territoire national sont parvenus durant la saison estivale à traiter 14.609 affaires liées à l’atteinte aux biens, 9.409 affaires liées à l’atteinte aux personnes et 8.011 autres liées au trafic de drogue, selon la même source. Durant la même période, la police judiciaire a traité 1.177 affaires liées aux crimes économiques et financiers, 549 affaires relatives aux crimes liés aux Technologies de l’information et de la communication (TIC) ainsi que 429 affaires liées à l’atteinte aux moeurs, conclut le communiqué.

Démantèlement d’un réseau d’organisation de harga à Oran
Les services de la sûreté de daïra d’Aïn El-Turck (Oran) ont démantelé un réseau criminel spécialisé dans l’organisation de traversées clandestines par mer composée de cinq personnes, a-t-on appris, mercredi, de la direction de la sûreté de wilaya. L’arrestation a eu lieu suite à l’exploitation d’informations faisant état de personnes s’apprêtant à effectuer une traversée clandestine par mer, à partir de l’une des plages de la ville d’Aïn El-Turck, indique la cellule de communication et des relations publiques. L’opération de surveillance effectuée par les policiers s’est soldée par l’identification et l’arrestation en flagrant délit des suspects, sur le point de se lancer dans une opération d’émigration clandestine par mer, transportant le matériel utilisé dans la traversée à bord d’un camion, en guise de camouflage, non loin d’une des plages d’Aïn El-Turck. L’opération s’est soldée par la saisie d’une embarcation rigide, une moto, trois téléphones mobiles, en plus du camion utilisé dans le transport du matériel et les affaires nécessaires à cette opération, a-t-on indiqué. Une procédure judiciaire a été entamée à l’encontre des cinq personnes arrêtées, qui seront traduites devant la justice sous les accusations de trafic de migrants par l’organisation d’une sortie illégale du territoire national pour une ou plusieurs personnes contre un bénéfice financier ou autre, direct ou indirect, indique la même source.

Cinq morts et 198 blessés sur les routes en 24 heures
Cinq personnes sont décédées et 198 autre blessées dans plusieurs accidents de la circulation survenus dans différentes wilayas durant ces dernières 24 heures, a indiqué hier un bilan de la Protection civile. Le bilan le plus lourd, ajoute la même source, a été enregistré dans la wilaya de Médéa, où deux (02) personnes ont trouvé la mort suite à une collision entre un véhicule et une motocyclette sur RN n 60, dans la commune de Seghouan. Les unités de la Protection civile sont intervenues durant la même période pour l’extinction de deux incendies urbains déclarés au niveau des wilayas d’Oum El Bouaghi et de Médéa, ayant causé des gênes respiratoires à deux personnes, souligne le communiqué, ajoutant que les victimes ont été prises en charge sur les lieux par les éléments de la Protection civile. Ainsi, les secours de la Protection civile de la wilaya d’Alger sont intervenus pour le sauvetage de 17 marins, suite à l’inclinaison d’un bateau de marchandise portugais, IVAN MADERA, sur Son côté droit et l’infiltration d’une quantité d’eau à l’intérieur du bateau, au niveau du quai N 09 au port d’Alger (commune d’Alger centre), a indiqué le communiqué de la Protection civile. La même source ajoute que les marins, dont 05 de nationalité philippine, blessés légèrement, sont traités sur place puis évacués vers le CHU Mustapha Bacha. Les services de la Protection civile indiquent qu’une personne « est déclarée disparue selon les témoins présents sur les lieux, et les secours ont mobilisé 09 plongeurs et 01 embarcation semi-rigide pour une opération de recherche ».

Vaccin anti-Covid : les effets secondaires de la 3e dose « similaires » à la deuxième
Les effets secondaires observés après une dose de rappel des vaccins anti-Covid de Pfizer et Moderna sont largement « similaires » à ceux expérimentés après la deuxième, selon une étude publiée mardi par les autorités sanitaires américaines. Ces données ont été rassemblées auprès de plusieurs milliers de personnes ayant reçu une troisième dose de ces remèdes entre mi-août et mi-septembre, au moment où celle-ci était autorisée pour certaines personnes immunodéprimées dans le pays.
L’étude montre que « les doses de rappel sont pour le moment bien tolérées », a déclaré lors d’une conférence de presse Rochelle Walensky, la directrice des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC). « La fréquence et le type d’effets secondaires étaient similaires à ceux observés après les deuxièmes doses de vaccins, et ils étaient la plupart du temps légers ou modérés, et de courte durée », a-t-elle ajouté. Au 19 septembre, plus de deux millions de personnes avaient déjà reçu une dose de rappel aux Etats-Unis, selon les CDC. Les données publiées mardi s’appuient sur quelque 20.000 personnes s’étant inscrites sur une application (v-safe), et ayant rempli un questionnaire après leurs injections. Parmi celles ayant complété ce questionnaire après chacune des trois doses, environ 79% ont signalé une réaction localisée après la troisième injection (douleur à l’endroit de la piqûre…), et 74% une réaction dite systémique, c’est-à-dire affectant la totalité de l’organisme (fatigue…). Après la deuxième injection, ces chiffres étaient de 78% et 77% respectivement, donc très semblables. Sur les plus de 20.000 personnes, environ 28% ont déclaré ne pas avoir pu vaquer à leurs occupations quotidiennes habituelles après la troisième dose, la plupart du temps le lendemain de l’injection.

Un appareil russe escorte un avion de reconnaissance américain au-dessus de la mer Noire
Un avion de chasse russe a accompagné un avion de reconnaissance américain au-dessus de la mer Noire mardi, a indiqué le ministère russe de la Défense. Le contrôle de l’espace aérien russe a détecté une cible aérienne au-dessus des eaux neutres de la mer Noire, alors qu’elle se dirigeait vers la frontière de l’Etat russe, a précisé le ministère dans un communiqué. Un avion Su-27 a décollé en réponse et a identifié la cible comme étant un avion de reconnaissance RC-135 de l’US Air Force avant de l’escorter jusqu’à ce qu’il s’éloigne de la frontière russe. Le ministère de la Défense a expliqué que son avion avait effectué la mission dans le strict respect des règles internationales d’utilisation de l’espace aérien. Il y a deux jours à peine, trois avions de chasse russes Su-35S ont escorté un bombardier stratégique B-52H de l’US Air Force au-dessus des eaux neutres du Pacifique.