Kif

Saisie de plus de 4 quintaux de kif traité à Aïn Témouchent et Aïn Defla

Une importante quantité de kif traité s’élevant à quatre (4) et trois (3) kg a été saisie mardi à Beni Saf, dans la wilaya d’Aïn Témouchent par des Garde-côtes, alors que 71 kg de la même substance prohibée ont été saisis à Aïn Defla par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP), en coordination avec des éléments de la Gendarmerie nationale, a annoncé mercredi le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué. «Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et dans la dynamique des opérations visant à contrecarrer la propagation du fléau du narcotrafic dans notre pays, des Garde-côtes ont saisi, le 30 juillet 2019 à Béni Saf, wilaya d’Aïn Témouchent (2e Région militaire), une grande quantité de kif traité s’élevant à quatre (4) quintaux et trois (3) kilogrammes, tandis qu’un détachement de l’Armée nationale populaire, en coordination avec des éléments de la Gendarmerie nationale a arrêté, à Aïn Defla (1ère RM), un narcotrafiquant en sa possession 71 kilogrammes de la même substance», précise la même source. Par ailleurs, à Tindouf (3e RM) et Tamanrasset (6e RM), des détachements de l’ANP «ont intercepté neuf (9) orpailleurs et saisi un fusil de chasse, quatre (4) véhicules tout-terrain, vingt-neuf (29) groupes électrogènes, seize (16) marteaux piqueurs, 2.000 litres de carburants et cinq (5) sacs de mélange d’or brut et de pierres». D’autre part, et suite à une opération de recherche et de sauvetage, des Garde-côtes «ont réussi à porter secours et assistance à quatorze (14) personnes coincées près de la plage Aïn Barbar à Annaba (5e RM)», alors que d’autres Garde-côtes «ont déjoué, à Oran (2e RM), des tentatives d’émigration clandestine de vingt-cinq (25) personnes à bord d’embarcations de construction artisanale». En outre, «quatorze (14) immigrants clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés à Adrar», rapporte également le communiqué.

Neuf candidats à l’émigration clandestine interceptés à Oran
Neuf candidats à l’émigration clandestine ont été interceptés, mardi, par les unités du groupement territorial des garde-côtes d’Oran, au nord de Cap Falcon, dans la daïra d’Aïn El Turck, a-t-on appris de la cellule de communication de ce corps de sécurité. Ce groupe de «harraga», issus des wilayas d’Oran et de Mostaganem, ont tenté leur aventure en mer pour rallier les côtes espagnoles à bord d’une embarcation de plaisance. Ils ont été interceptés à 11 heures du matin, à 20 miles au nord de Cap Falcon (Aïn El Turck) par les éléments du groupement territorial des garde-côtes d’Oran, a indiqué la même source. Les mis en cause ont été remis à la brigade de Gendarmerie nationale de cette daïra pour être ensuite présentés à la justice, a ajouté la même source.

Chute mortelle d’un jeune homme sur la corniche au centre ville de Constantine
Un jeune homme a trouvé la mort mardi suite à sa chute d’un rocher de la corniche au centre ville de Constantine, a-t-on appris auprès de la direction de la Protection civile(DPC).
Le corps de la victime dont l’âge est évalué entre 20 et 25 ans, a été repêché des gorges du Rhumel à 60 mètres en contrebas par des éléments de la Protection civile du poste avancé de Bab El Kantara avec la collaboration de ceux de l’unité secondaire du chef-lieu de wilaya, a-t-on précisé dans un communiqué de la cellule de l’information et de la communication de ce corps constitué.
Le décès sur le coup de la victime a été confirmé sur place par le médecin pompier, ajoute la même source, soulignant que le corps sans vie de la victime a été acheminé vers la morgue du centre hospitalo-universitaire, CHU-Benbadis.
Une enquête a été diligentée par les services concernés afin de déterminer les circonstances exactes de ce drame, a-t-on signalé de même source.

Décès de deux personnes dans un incendie à Khenchela
Deux personnes sont décédées dans la nuit de lundi à mardi suite à l’incendie déclaré à leur domicile sis dans la commune de Khirane (Khenchela), a-t-on appris mardi de la cellule de l’information et de communication de la direction de la Protection civile.
Alertés, les éléments de l’unité secondaire de la commune de Chechar se sont rapidement rendus au domicile en question pour venir en aide à un couple qui restait prisonnier des flammes, a précisé la même source. Atteintes de plusieurs brûlures, les deux personnes ont été évacuées par les éléments de la Protection civile vers les urgences médicales de l’établissement public hospitalier (EPH) Saâdi Mâamar de la ville de Chechar, a-t-on souligné.
Ayant jugé leur état «critique», le staff médical de cet EPH de santé a pris la décision de transférer les deux victimes au Centre hospitalo-universitaire (CHU) Ben Felis Touhami de Batna où ils finiront par succomber à leurs blessures, a fait savoir la cellule de communication de la Protection civile. Une enquête a été déclenchée par les services de sûreté territorialement compétents pour déterminer les causes exactes de ce drame.

Coupure d’électricité aujourd’hui  à Bab Ezzouar
L’alimentation en électricité sera interrompue jeudi dans la commune de Bab Ezzouar (wilaya d’Alger) en raison de travaux d’entretien, a indiqué mercredi un communiqué de la Direction de distribution d’El Harrach relevant de la Société de distribution d’électricité et du gaz d’Alger (SDA). Cette coupure programmée de 8h00 jusqu’à 16h30 affectera en particulier la Cité 4/3400 logements Sorecal, a précisé la même source. La SDA met à la disposition de ses clients, pour toute information, le numéro de son centre d’appel 3303, joignable 24h/24 et 7j/7, ajoute le communiqué.

Des températures dépassant les 48 degrés Celsius sur Adrar, Tamanrasset et Ouargla
Des températures caniculaires dépassant localement les 48 degrés Celsius toucheront trois wilayas du sud du pays jusqu’à jeudi soir, a indiqué mardi l’Office national de mééorologie dans un bulletin météorologique spécial (BMS). Ces températures caniculaires affecteront les wilayas de Ouargla, Adrar ainsi que le nord de Tamanrasset, précise la même source, ajoutant que la validité de ce BMS est en cours jusqu’à jeudi à 21h00.

Démantèlement d’un réseau criminel à Alger
La brigade de la police judiciaire de la sûreté de la circonscription administrative de Bab El Oued a démantelé un réseau criminel organisé spécialisé dans le trafic de drogues, saisi près de 78 kg de cannabis et arrêté sept (7) suspects, a indiqué la cellule de communication de la sûreté de la wilaya d’Alger, mardi, dans un communiqué. La brigade de la police judiciaire de la sûreté de la circonscription administrative de Bab El Oued a démantelé un réseau criminel organisé activant dans le périmètre centre d’Alger et sa périphérie, spécialisé dans le transport, le stockage et le trafic illicite des drogues douces de type cannabis, a fait ressortir la même source, précisant que cette opération a permis l’arrestation de sept (7) suspects âgés entre 25 et 55 ans. Agissant sur la base d’informations sûres faisant état de trafic de drogues par des suspects au niveau de leur territoire de compétences, les éléments de la police judiciaire ont intensifié les investigations et exploité toutes les pistes avant de mettre sur pied un plan solide ayant permis d’arrêter les suspects et saisir une quantité considérable de drogues de type cannabis estimée à 77,7 kg et une somme d’argent de l’ordre de 253.000 DA.