RASD

Sahara Occidental : Londres réitère son soutien à une solution qui prévoit l’autodétermination du peuple sahraoui

Le ministre d’État britannique au Bureau des Affaires étrangères, du Commonwealth et du Développement, Graham Stuart, a réitéré la position du Royaume-Uni concernant le conflit au Sahara occidental, appelant à une solution politique « juste, durable et mutuellement acceptable » à même de permettre l’autodétermination du peuple sahraoui.

En réponse à une question écrite du député conservateur, Tom Hunt, M. Stuart a affiché le soutien de son pays aux efforts de l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura. Déclarant que « nous soutenons fermement le travail de Staffan de Mistura en tant qu’envoyé personnel du SG de l’ONU au Sahara occidental et encourageons toutes les parties concernées à tirer le meilleur parti de cette opportunité pour un processus politique renouvelé afin de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable ». Graham Stuart a affirmé que la solution doit être « basée sur un compromis, qui prévoit l’autodétermination du peuple du Sahara occidental », a-t-il souligné. Fin octobre 2021, le ministre d’État britannique pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, James Cleverly avait indiqué que le Royaume-Uni considérait le statut du Sahara occidental comme « indéterminé », réitérant le soutien de son pays aux résolutions de l’ONU concernant le statut de ce territoire non autonome. « Comme l’a déclaré le secrétaire aux Affaires étrangères le 11 décembre 2020 (et comme mentionné dans les réponses précédentes), le Royaume-Uni considère le statut du Sahara occidental comme indéterminé », avait déclaré James Cleverly. Une position réitérée en novembre de la même année lorsque James Cleverly, qui occupait le poste de ministre d’État britannique au Bureau des Affaires étrangères, du Commonwealth et du Développement, avait appelé à renouer avec le processus politique dirigé par l’ONU. « Le Royaume-Uni discute régulièrement de la situation au Sahara occidental avec les parties. Nous continuons d’exhorter les parties (Front Polisario/Maroc) à éviter une nouvelle escalade, à revenir à un cessez-le-feu et à renouer avec le processus politique dirigé par l’ONU », avait indiqué le ministre britannique.
K. B.

vip303 prada88 asiabet angkasa138 warung138 sikat138 bonus168 fit88 judicuan luck77 slot123 pragmatic77 winslot88 slot99 hoki303 dewa99 garuda99 mantra88 emas138 vegasgg gas138 bimabet megahoki88 dragon77 jakartacash coin303 caspo777 cuan138 jackpot138 megawin77 slot http://vegasgg.patrolicyber.com/