Parution de la version anglaise de Hatab Sarajevo

Roman de Saïd Khatibi : Parution de la version anglaise de «Hatab Sarajevo»

La version anglaise de « Hatab Sarajevo », roman de Saïd Khatibi initialement écrit en langue arabe, est récemment parue sous le titre « Sarajevo Firewood », aux éditions Banipal – Londres, sous la plume de Paul Starkey. Dans « Hatab Sarajevo », Saïd Khatibi met à nu la « laideur » du conflit entre frères appartenant à une même terre, à travers l’histoire de Salim (algérien) et Ivana (bosniaque) qui ont fui leurs pays respectifs, car devenus proies à d’intenses conflits internes, causés par des divergences politiques, ethniques et religieuses. « En Algérie, comme en Bosnie-Herzégovine, le XXe siècle a connu une fin tragique », brillement répercutée dans le roman de Saïd Khatibi, à travers les parcours de vie malheureux de Salim et Ivana qui n’ont désormais en commun que le deuil et la douleur. Se retrouvant en Slovénie, chacun d’eux va tenter de dissiper de son esprit meurtri, l’ »odeur de la guerre » et reconstruire sa vie en reconsidérant les valeurs humaines et nationales communes qui ont permis la décolonisation et la libération du pays. Roman à succès de 327 pages, d’abord paru aux éditions, El Ikhtilef en 2018 et Difaf, (Beyrouth) en 2020, « Hatab Sarajevo », qualifié de « roman labyrinthique, courageux et extraordinaire », a été retenu en 2020 dans la « Short List » des romans proposés au Booker Prize arabe. Né en 1984 dans la ville de Boussaâda, Saïd Khatibi a étudié à l’ Université d’Alger, avant de poursuivre une formation supérieure approfondie en littérature à la Sorbonne (Paris). Poète et auteur s’exprimant en langues, arabe et française, il a été distingué à différentes occasions et compte à son actif une dizaine de romans, dont « Kitab El Khataya » (2013), « Jana’in a sharq el moultahiba » ou voyage dans les Balkans (2015), « Quarante ans d’attente pour Isabelle » (paru en 2016 et traduit en espagnol par Noemi Fierro Bandera) et « Bois de chauffage de Sarajevo » (2018).