Accidents

52 décès à travers le pays dont 13 à Naâma en une semaine

Cinquante deux (52) personnes ont trouvé la mort et 1585 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus dans plusieurs régions du pays durant la période allant du 12 au 18 septembre, a indiqué hier, un bilan hebdomadaire de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré à Naâma avec 13 morts et 13 blessées suite à trois (3) accidents survenus dans cette wilaya. Par ailleurs, les unités de la Protection civile sont intervenues pour éteindre1607 incendies urbains, industriels et autres. Concernant les activités de lutte contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), les unités de la Protection civile ont effectué, durant la même période, 289 opérations de sensibilisation à travers le territoire national, rappelant aux citoyens la nécessité de respecter le confinement et les règles de distanciation physique, ainsi que 169 opérations de désinfection générale ayant touché l’ensemble des infrastructures et édifices publics et privés, quartiers et ruelles.

Le choléra a tué plus de 2300 personnes au Nigeria depuis le début de 2021
L’épidémie de choléra a causé la mort de plus de 2.300 personnes au Nigeria depuis le début de l’année 2021, notamment parmi les enfants a déclaré, le responsable de la communication du Centre nigérian de contrôle des maladies (NCDC), Yahya Disu,. Au 5 septembre dernier, indique la même source  un total de 69.925 cas suspects, dont 2.323 décès, ont été signalés et des cas ont été signalés dans 25 des 36 Etats du Nigéria et dans la capitale, Abuja », a-t-il précisé. Ajoutant que les enfants âgés, de cinq à quatorze ans, « sont les plus touchés », d’après M. Disu, « les fortes inondations, le manque d’hygiène et le changement climatique pourraient être à l’origine de l’aggravation de choléra » au Nigéria, cette année. Le pays avait connu de grandes vagues de choléra, plus précisément, en 1991, 2010, 2014 et 2017 et selon les projections du NCDC, l’épidémie actuelle risquerait de dépasser les précédentes en nombre de décès, même si elle a commencé à régresser.

Plus de 8 millions de cas confirmés Covid19 en Afrique selon l’agence de santé de l’UA
Le total cumulé des cas confirmés de COVID-19 en Afrique a atteint 8.158.654 en date de lundi soir, a déclaré le Centre africain pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC Afrique). Le CDC Afrique, l’agence de santé spécialisée de l’Union africaine, a indiqué que le total des décès liés à la pandémie s’élevait désormais à 206.499. A ce jour, 7.499.590 patients se sont également remis de la maladie sur le continent, a-t-il noté. L’Afrique australe est la région la plus touchée en termes de nombre de cas, suivie par les parties nord et est du continent, tandis que l’Afrique centrale reste la région la moins touchée du continent, a déclaré le CDC Afrique.

Une maison allemande de vente aux enchères sommée de renoncer à la vente d’objets du patrimoine historique panamien
Le Panama a demandé à une maison allemande de vente aux enchères d’éliminer d’une opération prévue hier, l’offre de sept objets précolombiens qui pourraient faire partie du patrimoine historique du pays d’Amérique centrale. Dans un communiqué publié lundi, le ministère panaméen des Affaires étrangères précise avoir demandé à la maison allemande Gerhard Hirsch Nachfolger, basée à Munich, de présenter le permis d’exportation des objets qu’elle entend vendre. Le Panama a notifié au ministère allemand des Affaires étrangères de son « désaccord avec la mise en vente de ces objets, car ils pourraient faire partie du patrimoine historique panaméen ». Le Panama a également demandé à l’Allemagne d’empêcher la vente de ces objets jusqu’à ce que des experts du ministère panaméen de la Culture enquêtent pour déterminer l’origine et les aspects légaux les entourant. Les autorités panaméennes ont indiqué avoir également demande l’aide de l’Unesco pour obtenir le rapatriement de ces objets.
Selon le site internet de la maison de vente, plus de 300 objets préhispaniques du Mexique, du Guatemala, du Costa Rica, du Panama, de Bolivie et du Pérou sont proposés aux enchères.

Le maréchal égyptien Tantaoui décède à l’âge de 85
Le maréchal, Mohamed Hussein Tantaoui, qui a été pendant plus de 20 ans ministre de la Défense de l’ancien président égyptien Hosni Moubarak, est décédé, mardi, à l’âge de 85 ans, ont annoncé les forces armées. « Le commandement général des forces armées pleure un de ses fils et chefs de la guerre d’Octobre (1973), le maréchal Mohamed Hussein Tantaoui, ancien ministre de la Défense, décédé aujourd’hui (mardi) matin », a indiqué sur Facebook le porte-parole des forces armées. Tantaoui a combattu pour l’Egypte lors de trois guerres au XXe siècle. Après dix-huit jours d’une révolte populaire, Moubarak avait démissionné le 11 février 2011 et remis ses pouvoirs au Conseil suprême des forces armées, dirigé par Tantaoui qui était son ministre de la Défense.

Le virus Covid-19 a tué plus d’américains que la pandémie de la grippe espagnole 1918-1919
Le Covid-19 a désormais tué davantage d’Américains que la grippe espagnole en 1918-19, selon les données publiées par l’université Johns Hopkins, qui fait référence en la matière. Plus de 675.700 personnes contaminées par le nouveau coronavirus sont décédées aux Etats-Unis, selon le dernier bilan de l’institut publié, lundi dernier en fin d’après-midi. Or, d’après des historiens et les Centres de prévention et de lutte contre les maladies, la principale agence sanitaire des Etats-Unis, la grippe espagnole a tué au moins 50 millions de personnes dans le monde, dont 675.000 aux Etats-Unis.La grippe espagnole, au moins en valeur absolue, a donc perdu lundi son titre de pandémie la plus grave de l’histoire récente des Etats-Unis. Mais, contrairement au Covid-19, cette pandémie a été particulièrement meurtrière dans des classes d’âge censées être en bonne santé, dont les moins de 5 ans et les personnes âgées de 20 à 40 ans

Enquête sur 30 millions de voitures produites et assemblés par une vingtaine de marque à cause d’airbags défectueux
Sont concernées notamment des voitures assemblées par Honda , Ford, Toyota, General Motors, Nissan, Subaru, Tesla, Ferrari , Mazda, Daimler AG, BMW Chrysler , Porsche et Jaguar Land Rover. L’autorité de la sécurité routière aux Etats-Unis, la NHTSA, a ouvert une enquête sur 30 millions de véhicules produits par près d’une vingtaine de constructeurs automobiles pour des airbags Takata présumés défectueux, montre un document gouvernemental que Reuters a pu consulter dimanche. L’agence fédérale a débuté vendredi l’analyse d’environ 30 millions de véhicules produits entre 2001 et 2019. Les constructeurs ont été informés de l’ouverture de l’enquête, qui n’a pas été rendue publique pour le moment. Sont concernées notamment des voitures assemblées par Honda , Ford, Toyota, General Motors, Nissan, Subaru, Tesla, Ferrari , Mazda, Daimler AG, BMW Chrysler , Porsche et Jaguar Land Rover.