TEBBOUNEP3

RÉUNION DU HAUT CONSEIL DE SÉCURITÉ : Confinement total pour Blida et partiel pour Alger

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, ministre de la Défense nationale, chef suprême des forces armées, a présidé, hier au palais d’El Mouradia, le Haut Conseil de Sécurité, en présence du chef d’État-major de l’ANP par intérim, Said Chanegriha et des ministres de l’Intérieur, des Affaires étrangères et de la Santé, entre autres.

Comme il fallait s’y attendre, le HCS a examiné le suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus dans le pays, virus qui a fait, jusqu’à hier, 17 morts pour 230 cas confirmés. À l’issue de cette rencontre, le Président a ordonné la mise sous confinement total de la wilaya de Blida et un confinement de 19H à 7H du matin pour la capitale Alger.
Ainsi, après avoir écouté le point de situation de l’épidémie donné par le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, le président a jugé urgent de renforcer le plan national de prévention contre le Covid-19, qu’il a décrété jeudi dernier. C’est-à-dire, relancer, comme suivre sur le terrain, les huit mesures déjà en cours, pour ne citer que la suspension des transports publics, la libération de 50% des effectifs travailleurs, l’interdiction des rassemblements… etc.
Concernant Blida, qui représente un foyer de l’épidémie, il a été décidé un confinement total, à domicile, pour une durée de dix (10) jours, renouvelables, avec interdiction de circulation de et vers cette wilaya ; Les sorties à caractère exceptionnel doivent être autorisées au préalable par les services compétents de la gendarmerie ou de la sûreté nationale ; Des mesures d’exception seront prises pour assurer l’approvisionnement de la population en produits sanitaires et alimentaires. Enfin, pour la mise à exécution de ce dispositif, des barrages de contrôles seront dressés aux alentours de cette wilaya.
Quant à Alger, un confinement partiel, de 19 heures au lendemain à 7 heures du matin, a été décidé, alors que cette mesure est appelée à être élargie aux wilayas touchées par l’épidémie, autrement au nombre de 17.
Toujours pour Alger, le président a décrété l’interdiction de tous rassemblements de plus de deux personnes alors que les marchands ambulants de produits alimentaires sont autorisés à exercer leurs activités en rotation par quartier, tout en évitant tout attroupement.
Enfin, le président a rappelé l’urgente nécessité pour les citoyens de respecter les consignes de sécurité contre le Covid-19 comme il a salué aussi l’esprit de civisme et de solidarité dont ont fait preuve les Algériens.
Il convient de souligner qu’un décret exécutif sera publié pour préciser les dispositions prévues à travers cet ensemble de mesures.
Farid Guellil