Sami Agli

PRÉSIDENCE DU FCE : Sami Agli en compétition avec Hassan Khelifati

Après le PDG d’Alliance Assurances Hassan Khelifati, qui a présenté officiellement sa candidature lundi dernier à la présidence du Forum des chefs d’entreprise, en succession au président déchu Ali Haddad, le chef d’entreprise, Sami Agli, a également déposé sa candidature pour la présidence du FCE. Les élections pour la présidence de l’organisation patronale sont prévues le 24 juin prochain.
En effet, Hassan Khelifati a déclaré, par un écrit, lors du dépôt de sa candidature aux membres du FCE et aux médias, que «l’image des Chefs d’entreprises que nous sommes a été sérieusement affectée car assimilée, bien malgré la majorité d’entre-nous, aux abus et travers commis par certains représentants bien en vue du Forum des Chefs d’Entreprise, et malheureusement les postures adoptées par la direction de notre association, ces dernières années, y sont pour beaucoup», a-t-il précisé. Avant de poursuive que «dans un passé pas très lointain, je me suis énergiquement opposé par écrit et publiquement à ces incohérences, car j’étais intimement convaincu que la majorité d’entre nous étions contre le mode de fonctionnement établi par le Président sortant et son équipe restreinte au sein même du conseil exécutif (CE), en indiquant que  ces derniers, dans une confusion d’ambitions malsaines ont réussi à placer le Forum dans une situation fragile et peu crédible», écrit le PDG d’Alliance Assurances.
«Sans une refondation totale de notre association, le Forum continuerait à être un appareil au service d’un groupe d’intérêts qui, forcément, se retrouverait dans la confusion dans laquelle nous nous sommes déjà trouvés », suggère Khelifati, ajoutant que son programme veillera à inclure tous les membres et afficher des valeurs pour le seul intérêt de l’économie nationale et des entreprises membres de l’association ». Dans le même sillage, le chef d’entreprise, Sami Agli, a déposé également jeudi dernier, sa candidature pour la présidence du FCE. Pour cette candidature, il dévoile un plan d’action s’articulant autour de plusieurs axes fondamentaux tels que« l’engagement des membres, la transformation du FCE, redéploiement en régions, priorité accordée aux TPE et PME, services aux membres, formation, digitalisation, encouragement d’entrepreneuriat féminin» Sami AGLI a fait savoir que« le FCE a plus que jamais besoin de renforcer ses actions et son implication dans ce qui est sa préoccupation première : l’économie.» En précisant qu’en «étant avant tout une force de proposition, le FCE se doit d’avoir des réflexions riches et des positions fermement orientées sur les défis d’une économie de marché et sur l’autonomie économique des entreprises privées »a-t-il indiqué.
Pour rappel, Sami Agli est membre du FCE depuis plusieurs années. Il est également membre fondateur de Jil’FCE. Sans oublier qu’il a été élu délégué de Biskra, où cette expérience lui a permis de mieux appréhender les besoins et attentes des membres des régions. Sami AGLI intègre par la suite le conseil exécutif, organe de gestion du FCE, où il devient vice-président au dernier renouvellement des instances de l’organisation patronale.
Lilia Sahed