Jardin

Plus d’un demi-million de visiteurs au Jardin d’essai depuis le début de l’année

Le Jardin d’essai d’El Hamma, l’un des sites naturels touristiques importants d’Alger, a accueilli, depuis février dernier jusqu’à mi-juillet, plus d’un demi-million de visiteurs, a-t-on appris auprès de la chargée de la communication à la Direction du jardin. Depuis le 3 février dernier et jusqu’à mi-juillet, le Jardin d’essai a accueilli plus de 533.500 visiteurs, dont plus de 81.700 enfants, a indiqué à l’APS Mme Djebali Sana, précisant que ce nombre «important» de visiteurs a été accueilli dans le strict respect du protocole sanitaire dans le cadre de la prévention de la pandémie du Coronavirus, adopté pour la réouverture de cet espace naturel début février, après sa fermeture pour endiguer la propagation de la Covid-19». Ce protocole prévoit «l’obligation» pour le visiteur de porter un masque de protection, de respecter la distanciation physique et de se soumettre à la prise de températures, outre la garantie d’une surveillance continue par les agents à travers tout le jardin pour veiller au respect des mesures barrières, a-t-elle affirmé. Dans le même contexte, Mme Djebali a dévoilé le programme spécial saison estivale pour l’année 2021. À cet effet, il a été décidé d’avancer les heures d’ouverture du jardin à 9 heures du matin au lieu de 10 heures, sachant que sa fermeture est prévue à 19h.
Ce programme comprend également divers spectacles ludiques et de sensibilisation au profit des familles et des enfants, outre des spectacles de clown pour les tout-petits tous les samedis, mardis et jeudis, à partir de 14 heures et des ateliers de dessin en plein air les lundis et mercredis.

Deux morts et 8 blessés sur les routes durant la première quinzaine de juillet à Alger
Deux personnes ont trouvé la mort et 8 autres ont été blessées dans 8 accidents de la circulation survenus dans le périmètre urbain de la capitale entre le début et mi-juillet en cours, a indiqué dimanche la sûreté de wilaya dans un communiqué. Les services de la sûreté publique de la wilaya d’Alger ont enregistré durant la période allant du 1er au 15 juillet en cours, 8 accidents corporels de la route ayant fait deux décès et 8 blessés, 6303 contraventions forfaitaires et 246 délits routiers. Par ailleurs, le bilan a fait état de 2081 retraits de permis de conduire,128 véhicules mis en fourrière du fait du stationnement anarchique et 2380 sabots placés par les services compétents. Ce bilan reflète «les efforts déployés dans la lutte contre ces phénomènes routiers dus au non-respect des règles de la bonne conduite dans le périmètre urbain de la capitale notamment à l’approche de la saison estivale où le trafic routier est plus dense». La Sûreté de la wilaya d’Alger appelle les citoyens à contribuer davantage à assurer «la sécurité» notamment sur les routes, et rappelle qu’elle met à leur disposition le numéro vert 1548, celui de secours 17, l’application Allo Chorta et sa page Facebook pour signaler toute atteinte à leur sécurité et à leurs biens.

Manche : 65 migrants secourus en tentant de rejoindre l’Angleterre
Soixante-cinq migrants ont été secourus dimanche dans le détroit du Pas-de-Calais alors qu’ils tentaient de rejoindre les côtes britanniques sur des embarcations de fortune, a annoncé la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord. Le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez a été d’abord contacté par une embarcation de migrants se signalant en difficulté au large de Gravelines (Nord). Les 14 naufragés – dont deux femmes – ont été secourus et déposés peu après 07H00 au port de Calais, a indiqué la préfecture maritime dans un communiqué. Une seconde embarcation en difficulté a ensuite été secourue au large d’Hardelot (Pas-de-Calais). Ses 51 occupants – dont neuf femmes – ont été déposés au port de Boulogne-sur-Mer à 10H00. Tous sains et saufs, ils ont été pris en charge par les pompiers du service départemental d’incendie et de secours (SDIS) et la police aux frontières (PAF) du Pas-de-Calais. Depuis la fin 2018, ces traversées illégales de la Manche par des migrants cherchant à gagner le Royaume-Uni se multiplient malgré les mises en garde répétées des autorités qui soulignent le danger lié à la densité du trafic, aux forts courants et à la basse température de l’eau. En 2020, plus de 9.500 traversées ou tentatives de traversées de ce type ont été recensées, soit quatre fois plus qu’en 2019, selon un bilan de la préfecture maritime. Six personnes y ont trouvé la mort et trois ont disparu, après quatre morts en 2019.

Naftal : la distribution des produits pétroliers assurée durant l’Aïd
La société nationale de commercialisation et de distribution de produits pétroliers (Naftal) a assuré, dimanche dans un communiqué, que la distribution des produits pétroliers sera assurée sur l’ensemble de son réseau à travers le territoire national durant la fête de l’Aïd El Adha. Durant la fête de l’Aïd El Adha et à l’instar des autres jours de l’année, «la distribution des produits pétroliers sera assurée sur l’ensemble du réseau stations-service et points de vente 24/24h et à travers l’ensemble du territoire national», a précisé la même source.

El Tarf : incendie au niveau du bloc opératoire de chirurgie générale de l’EPH El Hadi Bendjedid
Un incendie s’est déclaré, dans la nuit de samedi à dimanche, au niveau du service de chirurgie générale de l’établissement public hospitalier (EPH) El Hadi Bendjedid, sis au chef lieu de wilaya d’El Tarf, où aucune victime n’est à déplorer a indiqué le chargé de communication de la direction locale de la Protection civile. Les services de la Protection civile de la wilaya sont intervenus aux environs de 1 h 30 du matin, suite à une alerte faisant état d’un incendie au niveau dudit établissement sanitaire, a précisé le lieutenant Gasmi Layachi, ajoutant que l’unité principale de Ain El Assel, assistée des unités secondaires d’El Kala et de Boutheldja ont été mobilisées pour intervenir sur les lieux. Des dégâts matériels dont des équipements médicaux tels un autoclave, des équipements informatiques et une salle ont été endommagés dans cet incendie, a indiqué la même source qui a souligné  »qu’aucune perte humaine n’est à déplorer ». Selon Aissa Bahri, directeur local de l’EPH El Hadi Bendjedid d’El Tarf,  »une étincelle électrique qui s’est produite au niveau du bloc opératoire de chirurgie générale de cet hôpital qui en compte quatre, a provoqué une forte fumée en raison du plastique recouvrant le plafond ».

Mexique : 208 ans de prison pour défaut de construction
Un tribunal mexicain a condamné à 208 ans de prison un homme qui avait approuvé des travaux de construction défectueux dans une école où 26 personnes sont mortes lors d’un tremblement de terre en 2017, selon le parquet. Dix-neuf enfants figuraient parmi les 26 morts lorsque l’école élémentaire privée Rebsamen, dans la capitale, s’est effondrée après un séisme de magnitude 7,1. Juan Mario Velarde, décrit comme le directeur responsable des travaux, a approuvé la sécurité structurelle de l’école sans effectuer les tests nécessaires et en dépit des irrégularités de construction, a précisé le parquet de Mexico. L’homme a été condamné «pour sa responsabilité pénale dans cet homicide», a ajouté le parquet dans un communiqué publié mercredi. Cette «sentence historique» est le résultat d’une «faute professionnelle et d’une action totalement frauduleuse», a déclaré le porte-parole du ministère public, Ulises Lara, à la chaîne de télévision Milenio. Bien qu’il ait su qu’il existait «des risques structurels graves», M. Velarde a permis à l’école de continuer à fonctionner, a déclaré M. Lara. En octobre, la propriétaire et directrice de l’école, Monica Garcia Villegas, a été condamnée à 31 ans de prison pour homicide. Elle a été arrêtée après qu’il a été découvert qu’elle avait construit un grand appartement au-dessus des salles de classe, dont le poids aurait contribué à l’effondrement du bâtiment. Selon la presse mexicaine, la réduction des coûts, la corruption ou l’incompétence des entreprises de construction et des autorités ont contribué à la destruction causée par le séisme, qui a fait 369 morts.

Un mort et deux blessés graves dans un accident de la circulation à Tissemsilt
Une personne est morte et deux autres ont été grièvement blessées dans un accident de la route, survenu dimanche après-midi sur la route nationale (RN 19) dans son tronçon reliant les communes de Tamlaht et Bordj Bounaama (Tissemsilt), a-t-on appris auprès des services de la protection civile. L’accident s’est produit à proximité de douar « El Mankouchi » rattaché à la commune de Tamlaht suite à une collision entre trois véhicules touristiques, faisant trois blessés graves dont l’âge varie entre 14 et 58 ans, ce qui a nécessité leur évacuation vers le service des urgences médico-chirurgicales de l’établissement public hospitalier de Bordj Bounaama où l’un d’eux a rendu l’âme, a-t-on indiqué. Selon la même source, les deux blessés dans cet accident sont toujours sous contrôle et en soins intensifs au niveau de ce même établissement de santé.