MOSCOU ET WASHINGTON S’EXPRIMENT SUR LA SITUATION POLITIQUE EN ALGÉRIE : La stabilité et le dialogue mis en exergue

Le ministère russe des Affaires étrangères a souhaité, la poursuite du règlement des problèmes que connaît l’Algérie de manière constructive à travers le dialogue national, en focalisant sur la préservation de la stabilité. En réponse au quotidien économique russe « Kommersant » concernant les développements enregistrés récemment en Algérie, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Mme Maria Zakharova, a déclaré « nous souhaitons la poursuite du règlement des problèmes que traverse le pays, de manière constructive et responsable, à travers un dialogue inclusif et en focalisant sur la préservation de la stabilité et des conditions favorables au progrès à la faveur de réformes politiques, sociales et économiques dans l’intérêt de l’ensemble du peuple algérien ». »Nous considérons que ce qui se passe en Algérie est une affaire strictement interne d’un pays ami de la Russie », a-t-elle ajouté. Par ailleurs, l’Office de presse et d’information du Gouvernement fédéral russe a indiqué que le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev qui a félicité Noureddine Bedoui, pour sa nomination au poste du Premier ministre souligne que « La Russie et l’Algérie entretiennent des relations amicales et des partenariats en matière de commerce et d’investissement ». Il rappelle qu’en plus de la coopération scientifique, technique et humanitaire qui ne cesse de s’élargir à la faveur des projets communs de grande envergure dans différents domaines, il demeure convaincu que davantage de coopération bilatérale ne peut que servir l’intérêt des deux pays. De son côté le département d’état américain qui n’avait pas hésité dès le début à s’exprimer positivement sur les marches et les manifestations du vendredi, en Algérie, a de nouveau exprimé mardi, son soutien aux efforts que mène l’Algérie pour trouver un nouveau chemin pour l’avenir basé sur le dialogue. »Nous soutenons les efforts en Algérie pour trouver une nouvelle voie pour (l’avenir) basée sur un dialogue qui reflète la volonté de tous les Algériens et leurs aspirations à un avenir pacifique et prospère », a déclaré le porte-parole du département d’État, Robert Palladino lors d’un point de presse. Et d’ajouter «nous suivons de près les informations selon lesquelles les élections en Algérie ont été reportées et nous soutenons le droit du peuple algérien de participer à des élections libres et équitables, comme nous le faisons partout dans le monde ». Le diplomate américain répondait à une question sur l’annonce du président Abdelaziz Bouteflika de reporter l’élection présidentielle et sa décision de ne pas briguer un 5e mandat à la magistrature suprême. Palladino a indiqué que les États-Unis respectaient le droit  » des Algériens de se rassembler et d’exprimer pacifiquement leurs points de vue ».

M. Bendib