Méga complexe sidérurgique de Bellara : c’est parti !

Un contrat portant réalisation du complexe sidérurgique de Bellara, dans le cadre d’un partenariat algéro-qatari, a été signé jeudi dernier à Jijel au cours d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb. Les documents ont été signés par Hasnaoui Chiboub, président du Conseil d’administration d’Algerian Qatar Solb (AQS), et Gian-Pietro Benedetti, président du groupe industriel italien Danieli, chargé de la construction du complexe. La cérémonie de signature s’est déroulée au siège de la wilaya en présence, également, du wali de Jijel, Ali Bedrici, du président-directeur général d’AQS, Abou El-Aïnaïn, de nombreux responsables civils et militaires et des cadres du secteur de l’industrie et des mines. Le ministre a évoqué les effets positifs de l’entrée en production de cet ensemble industriel devant produire annuellement, dans une première phase, deux millions de tonnes d’acier pour doubler sa production à l’horizon 2019, au titre d’une seconde phase. Le projet en question porte sur la construction d’une aciérie et de trois laminoirs, dont deux pour le rond à béton. Par ailleurs, le wali, Ali Bedrici, a indiqué que le coup d’envoi des travaux de réalisation du complexe sidérurgique de Bellara sera donné au cours du premier trimestre 2015, au titre de la coopération entre l’Algérie et le Qatar, deux pays dont les relations sont jugées exemplaires. Le ministre Abdessalem Bouchouareb, qui est revenu sur la longue attente de ce projet par la population de Jijel, annoncera la visite, le 9 mars prochain, du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, ainsi que le Premier ministre qatari pour procéder à la pose de la première pierre de ce complexe. Il ne manquera pas de rassurer, quant à l’impact sur l’environnement de cette réalisation, conçue selon les dernières technologies, très modernes et compétitives, et que les aspects relatifs à l’environnement ont été pris en charge. Par conséquent, Hasnaoui Chiboub a indiqué que le montant du projet à réaliser au bout d’un délai contractuel de vingt mois s’élève à 2 milliards de dollars US. Ce complexe, à réaliser en partenariat entre le groupe algérien Sider, qui détiendra 51 % des parts, et son homologue qatari Qatar Steel (49%), permettra également de créer 3 000 emplois directs et indirects et de répondre aux besoins du marché national en matière de sidérurgie. Ce grand projet contribuera davantage à résorber le chômage dans la région. Il permet aussi à nos jeunes ingénieurs industriels de contribuer activement au développement durable et acquérir les nouvelles technologies dans ce grand pôle sidérurgique. D’autre part, cet investissement est devenu nécessaire au regard des besoins exprimés par l’Algérie pour faire face aux projets de développement engagés dans le domaine du rail notamment. Le site de Bellara, un immense terrain qui a attendu de nombreuses années pour être « investi », se découvre au détour d’un passage à proximité de la commune d’El Milia, entre Jijel et Constantine. Selon M. Bedrici, la concrétisation de ce grand projet qui vise la satisfaction des besoins nationaux en matière de rond à béton, permettra à la wilaya de Jijel de se hisser au rang de pôle industriel de premier plan au niveau national. Peu après son arrivée à Jijel, la délégation ministérielle s’était rendue au port de Djendjen avant de visiter, dans l’après-midi, le site de Bellara devant abriter le futur complexe sidérurgique.
Lazreg Aounallah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>