Cour suprême

LUTTE CONTRE LA CORRUPTION : Reprise des auditions à la Cour suprême

La Cour suprême a auditionné, hier, les deux ex-walis d’Oran et de Tipasa, respectivement, Miloud Chérifi et Mustapha Layadi, dans le cadre des enquêtes liées à la corruption. C’est ce qui a été révélé par plusieurs sources médiatiques concordantes, qui précisent entre autres, que l’homme d’affaires Abderrahmane Achaïbou a été convoqué en tant que témoin. L’ancien wali de Tipasa (exercice 2011/2015) a comparu en mai dernier devant le juge d’instruction près le tribunal de Tipasa. Il a été entendu dans le cadre d’une enquête judiciaire sur une affaire de corruption, avait rapporté l’agence officielle. Layadi qui, après son départ de Tipasa, avait été désigné, après 2015, à la tête de la wilaya de Médéa, puis muté à Blida avant qu’il ne soit mis fin à ses fonctions en 2018 après l’affaire de l’épidémie de Choléra, a été entendu dans le cadre de cette enquête enclenchée suite à une plainte déposée par la Direction locale des domaines. Layadi a quitté le tribunal sans qu’une accusation directe ne lui soit suscitée, ont précisé les sources. Miloud Cherifi a, quant à lui, été wali à Oran de 2017 à septembre 2019.
La convocation de ces anciens responsables s’inscrit dans le cadre des décisions annoncées dernièrement par le ministre de la Justice, Belkacem Zeghmati, de donner un coup d’accélérateur au jugement des personnalités supposées impliquées dans des affaires de corruption.
Lamia B.