Mandi

Liverpool fait une première offre pour engager le défenseur algérien : Le transfert risqué de Mandi

Les rumeurs qui liaient l’international algérien, Aissa Mandi, à un transfert vers Liverpool, se sont transformées en réalité, après que le Real Betis, club employeur du défenseur algérien, ait reçu la première offre du champion sortant de l’Angleterre, afin de les persuader de vendre le joueur, qui ne lui reste plus qu’un an de contrat avec la formation espagnole.

En effet, selon la presse espagnole, l’entraineur de Liverpool, Juergen Klopp, a fait une offre de 10 millions d’euros à Betis pour s’iffrir les services de Mandi, qui voit en lui le meilleur remplaçant du Croate, Diane Leuven, qui vient d’atterrir chez le club russe de Zenit. La même source a révélé que le conseil d’administration du club «andalou» a commencé à étudier les détails de l’offre malgré son attachement aux services de Mandi, qui insiste néanmoins pour changer d’air après avoir passé quatre saisons sous le maillot blanc et vert.
Il faut dire que Mandi attire de plus en plus les convoitises des clubs de Premier League anglais, à l’image de Newcastle qui avait précédemment exprimé sa volonté d’engager l’Algérien, mais les Reds sont jusque-là les plus sérieux à conclure la transaction.
Toutefois, le vœu des Anglais risque de buter sur les exigences de leurs homologues espagnols. En effet, le Real Betis espère laisser son joueur contre la valeur fixée dans sa clause libératoire, qui est estimée à 30 millions d’euros. Un vœu difficile à exaucer au vu qui des circonstances actuelles ayant conduit à la chute de la valeur marchande des joueurs en raison de l’impact de l’épidémie du virus Corona, conjugué au fait que le contrat de Mandi expire dans une année, peut être mis à profit par Klopp pour conclure ce transfert et s’offrir le joueur en réalisation une bonne affaire sur le plan financier.
Et si Liverpool pourrait ainsi réaliser une bonne affaire financièrement, ce ne serait pas le cas pour le joueur sur le plan sportif. Le champion d’Afrique avec les Verts lors de la précédente CAN risque de chauffer le plus souvent le banc de touche de sa probable futur équipe. Tout le monde sait d’ailleurs que la concurrence est très rude au niveau de l’axe central de la défense des Reeds en présence des joueurs comme Van Daik et Matip ou même Gomes.
Hakim S.