chengrihap3

L’INSTITUTION MILITAIRE AU PRÉSIDENT TEBBOUNE : « Vous avez notre appui total »

La dernière livraison de la revue El-Djeïch de l’Armée nationale populaire a été consacrée essentiellement à trois activités réalisées et événements organisés par l’Institution militaire. En ouverture, l’organe de communication de l’ANP revient sur l’exercice tactique (Hoggar 2020), exécuté à la mi-février dernier en 6e Région militaire.

En second, viendra le Plan d’action du gouvernement dans son chapitre consacrant le  renforcement  de la sécurité et de la défense nationales. Quant au troisième sujet abordé sur la manchette d’El-Djeïch, il s’agit de la récente visite du chef d’Etat-major par intérim, le général-major Saïd Chanegriha, aux Émirats arabes unis, s’inscrivant dans le cadre de la coopération militaire bilatérale.
Et par-delà tout, l’éditorial de la revue de l’ANP, met sous le titre évocateur « Les contours de l’Algérie nouvelle », l’ANP revient sur l’élection du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, le 12 décembre dernier. « Avec l’avènement, à la magistrature suprême, du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, à l’issue d’élections libres, intègres et transparentes, les contours de l’Algérie nouvelle commencent à poindre à l’horizon, ce qui conforte l’idée que notre pays est entré dans une ère nouvelle qui marque la fin de pratiques négatives qui ont failli ébranler les fondements de l’État », pouvait-on lire sur le texte paru dans la livraison de mars d’El-Djeïch.
Plaçant l’Algérie au-dessus de toute autre considération, l’ANP écrit que cette nouvelle ère, à laquelle aspire l’Algérie, est « Une phase qui augure la conjonction des efforts des enfants de ce pays, mus par une profonde conviction en la capacité de la Nation, Institutions et peuple, à surmonter les épreuves conjoncturelles actuelles en s’inspirant des constances nationales qui placent l’Algérie au-dessus de tout. La meilleure preuve de cette nouvelle démarche est la totale cohésion entre les différentes Institutions du pays. De même, la cohésion entre le peuple et son Aarmée a renforcé le sentiment patriotique de nombre de catégories sociales qui ont pris la mesure du rôle important de l’ANP dans la protection de la patrie et du peuple, de défense du territoire et des nobles missions accomplies par les éléments de nos Forces armées au service de l’Algérie et de sa gloire ». Une démarche qui « repose essentiellement sur la complémentarité et la cohésion entre les Institutions de l’État et qui se reflète à travers la visite du président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, M. Abdelmadjid Tebboune, au siège du ministère de la Défense nationale », écrit-on dans le texte en rappel à la réunion de travail présidée par le Premier magistrat du pays, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, le 28 janvier dernier, au siège du MDN.
D’ailleurs, comme prononcé à l’issue de cette rencontre, l’ANP, dans son édito, rappelle son appui inconditionnel à « ces démarches qui ont impulsé une nouvelle dynamique dans le pays et est (ANP, ndlr) pleinement convaincue qu’elles seront inéluctablement couronnées de succès dès lors qu’elles reposent sur des bases justes et étudiées avec soin ». Aussi, l’Iinstitution militaire insiste sur « l’appui total de l’ANP au président de la République dans son action en vue de concrétiser ces démarches, émanant de sa profonde conviction qu’elles participent à l’édification d’une Algérie puissante et glorieuse », comme serment tenu par le chef de l’état-major Saïd Chanegriha. L’ANP rappelle également, comme elle s’en félicite, l’institution par le Président Tebboune de la «Journée nationale de la fraternité et de la cohésion entre le peuple et son Armée pour la démocratie».
F. G.