CRB

Ligue des champions/CRB-Sundowns (cet après-midi à 14h) : Les Belouizdadis en danger à Dar Essalem

C’est dans des conditions inédites que le CR Belouizdad  »accueille » cet après-midi en Tanzanie son advervaire sud-africain, Mamelodi Sundowns, dans le cadre de la deuxième journée de la phase des poules de la ligue des champions africaine.

Le fait de jouer à ‘’Dar Essalem’’ au lieu d’Alger pour les raisons que tout le monde connaît, risque de constituer un sérieux handicap pour les Algérois qui nourrissent de grandes ambitions dans cette épreuve, eux qui restent invaincus depuis une année, toutes compétitions confondues.
Avec des joueurs perturbés par tout ce qui a accompagné la délocalisation du match dans la capitale tanzanienne, comme reconnu par des membres du staff technique, à l’image de Bakhti, la délégation du Chabab se trouve sur les lieux de la rencontre depuis jeudi passé.
Les joueurs, qui ont effectué un long périple, ont poursuivi leur préparation sur place, tout en essayant de s’acclimater avec les conditions y régnant. La direction du Chabab, qui se trouve sous forte pression depuis quelques jours, a tenté, depuis l’officialisation du lieu du match, de préparer ce séjour en effectuant les réservations nécessaires.
Heureusement que tout a fini par rentrer dans l’ordre dans ce volet, et les joueurs ont été mis, ainsi, dans les meilleures conditions possibles, et ce sera donc à eux de montrer le meilleur visage possible dimanche prochain à partir de 14h.
Néanmoins, tout le monde reconnaît que la mission ne sera pas facile. Déjà qu’il s’agira d’un match qui se jouera loin du pays, face à une équipe de Mamelodi Sundowns très coriace, elle qui occupe la première place du groupe, après sa victoire face aux Soudanais d’Al Hillal (2-0). Aussi, l’équipe sud-africaine est sur une série de cinq victoires consécutives.
Tous ces aspects sont pris en compte par le coach Franck Dumas ainsi que l’ensemble des membres de son staff technique. Ceux-ci, qui ont visionné quelques rencontres de leur prochain adversaire, reconnaissent que ce dernier ne sera pas facile à manier, mais qu’il faudrait tout faire pour le contrer et profiter de la moindre faille pour le surprendre et marquer d’entrée. Inscrire un but dès le début du match serait le scénario idéal pour les Algériens, et c’est sur ce point que Dumas a travaillé. Entre-temps, il ne faudrait pas négliger l’aspect défensif afin d’éviter d’encaisser, surtout que l’attaque sud-africaine est redoutable. Hakim S.