7.9 C
Alger
24 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

Les syndicats de l’éducation, hier, chez Benghebrit pour débattre sur le statut particulier : la fin de la crise ?

La ministre de l’Éducation nationale, Nouria Benghebrit, a présidé hier une réunion avec les syndicats autonomes de son secteur. La réunion qui s’est tenue à huis clos au siège de la tutelle, s’est axée sur un seul point, celui de la réouverture du dossier du statut particulier. Les négociations entre tutelle et syndicats ont donc repris. La ministre tente à travers cette énième réunion de désamorcer la crise, et de trouver un terrain d’entente avec les syndicats, au moment ou, un climat de tension prime. La ministre s’est ainsi réunie avec les sept syndicats formant la Coordination syndicale de l’éducation(CSE). Ayant tous répondu à l’invitation, ces derniers espèrent la prise en charge concrète de leur revendication, notamment, ce qui concerne la révision du statut particulier. Les syndicats, se disent s’attendre cette fois-ci non pas à des promesses mais à la concrétisation de ces promesses sur le terrain. Pour le porte-parole du Conseil des lycées d’Alger, Idir Achour, la ministre est appelée à agir rapidement, face à la monté au créneau des syndicats autonomes. Ceux-ci regroupés en une intersyndicale, prévoient d’intensifier les actions de protestations et de doubler la dose des débrayages si la tutelle ne donne pas d’écho favorable à leur plateforme de revendications. À noter que la réunion de la tutelle avec les syndicats est intervenue au moment ou la grève illimitée du Cnapest se poursuivait. Le porte-parole du Conseil national autonome des enseignants du secondaire et du technique, Messaoud Boudiba, avait affirmé ne pas faire part aux travaux de la rencontre, prétextant que ni le goût, ni la forme de celle-ci étaient du goût de sa formation syndicale. Finalement, le Cnapest semble revenir sur sa décision et a en effet participé à la réunion, puisque la chargée de communication auprés du ministère de l’Éducation affirme que les syndicats ont tous répondu présents. Il convient de rappeler à ce titre que Nouria Benghebrit avait qualifié mardi, d’illégale la grève du Cnapest, du fait qu’il n’a pas respecté la procédure nécessaire. Benghebrit a précisé que son département a pris toutes les mesures nécessaires concernant cette grève, affirmant que les portes du dialogue restent ouvertes pour aboutir à des solutions aux problèmes posés en temps opportuns.
Elle avait révélé à ce sujet que la rencontre prévue hier avec les partenaires sociaux, «fixera un plan d’action en vue d’une révision du statut des travailleurs du secteur et la correction des lacunes contenues dans ce statut». Concernant le programme de rattrapage des cours, la ministre a indiqué que ces derniers seront rattrapés les (samedi et mardi) après-midi du mois de mars, ajoutant que ce programme est préparé en coordination avec les directeurs de l’éducation. Elle a appelé les enseignants des classes de terminale et toutes les classes d’examen à être au rendez-vous, dans l’intérêt des élèves.
Ania Nait Chalal

Related posts

Dans un article du « Monde Diplomatique » consacré au Royaume Chérifien : Le Maroc «pétrifié» par son roi

courrier

GRÈVES ET SIT-IN DANS LES CAMPUS UNIVERSITAIRES : Les étudiants disent «non» au scrutin présidentiel

courrier

LE CONSEIL DE LA NATION SUR LES LOBBIES ANTI-ALGÉRIENS : « Des agitateurs de l’ombre qui veulent semer le trouble »

courrier

APRÉS LE SCANDALE PÉGASUS : Le Makhzen cherche à infiltrer les institutions françaises

courrier

Blida : le procès Khalifa Bank commence

courrier

Contestation au FLN : Louh joue et perd

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.