Msila

LES INTEMPÉRIES ONT ENCORE FAIT DES DÉGATS : 4 morts, un disparu et des pertes matérielles à M’sila

Après Médéa, la wilaya de M’sila a enregistré durant la nuit de mercredi à jeudi dernier son lot de dégâts en raison des fortes chutes de pluies qui se sont abattues sur plusieurs régions du pays. Selon le dernier bilan de la Protection civile, 4 personnes ont perdues la vie alors que les recherches se poursuivent pour retrouver une 5ème personne dans la wilaya.

Le premier bilan de la PC avait fait état de deux personnes décédées suite aux inondations, précisant que les deux victimes se trouvaient à bord de leurs véhicules quand elles ont été surprises par la montée du niveau des eaux suite à de fortes chutes de pluies. Selon les indications fournies par la même source, le corps de l’une des deux victimes a été découvert sur la RN 46 à hauteur du lieu dit Oued El Khanq dans la commune de Slim (180 km de M’sila). Le corps sans vie de la seconde victime a été retrouvé à l’intérieur de son véhicule emporté par les eaux à 4 km de la RN 70 à hauteur de la commune de Aïn  El-Maleh (120 km de M’sila). Seulement voilà après l’intensification des recherches par les éléments de la Protection civile, deux corps sans vie de deux autres personnes avaient été également retrouvés portant ainsi le bilan à 4 décès, alors qu’une 5ème personne est toujours portée disparue. À noter que la RN 46 reliant M’sila à la wilaya de Djelfa a été coupée à la circulation suite à la montée du niveau des cours d’eau à hauteur de la zone El-Khanq dans la commune de Slim. La RN70 est également coupée à la circulation suite à l’effondrement de deux ouvrages reliant Aïn El Maleh et Bir El Fedha. Dans la commune de Maârif (50 km au Sud-Ouest de M’sila), une dizaine de personnes se trouvant à bord d’un bus cerné par les eaux pluviales ont été secourues. À noter aussi que les éléments de la Protection civile ont réussi à sauver 38 personnes prises au piège de la montée du niveau des eaux dans les localités de Chaïr, Slim, Aïn Maleh et Houamed. Par ailleurs, une délégation ministérielle était attendue hier à M’sila pour s’enquérir des dégâts occasionnés suite aux inondations et prendre les mesures nécessaires. Il convient de rappeler que la wilaya de Médea avait été également la scène, lundi dernier, de grandes inondations en raison des fortes précipitations de pluies. La commune de Béni-Slimane fortement touchée par ces intempérie à enregistré 4 décès. Aussi, des dizaines de véhicules ont été endommagés par les inondations qui ont touchées, en outre, les communes de Bouskène, Souagui, El-Âzzizia, Sidi-Naâmane et Ouled Brahim, quelques heures après le début des inondations, sans toutefois, faire de victimes au niveau de ces dernières localités.
Ania Nch

INONDATIONS À BENI-SLIMANE
Action de solidarité au profit de familles démunies
Une action de solidarité a été organisée, hier, au profit de familles démunies affectées par les dernières inondations qu’a connu la ville de Beni-Slimane, à 70 km à l’est de Médéa, a-t-on appris auprès du directeur local de l’action sociale et de la solidarité (DASS). Plus de 250 familles nécessiteuses, dont les habitations ont été inondées et qui sont toujours sous le choc de cette catastrophe qui a provoqué le décès de quatre personnes parmi lesquelles une fillette de 13 ans, ont reçu, hier, des kits alimentaires complets, de la literie ainsi que des vêtements, a expliqué le DASS, Mohamed Behalil. Ce même responsable a précisé que cette action est la troisième du genre, organisée en faveur de familles démunies, au lendemain de ces inondations. L’opération de solidarité en faveur des couches défavorisées de la commune de Beni-Slimane va se poursuivre, selon ce responsable, jusqu’à la fin de la semaine prochaine, a-t-on indiqué de même source. Des actions similaires seront organisées, cette fois-ci, en direction des familles résidant à la périphérie de la ville de Beni-Slimane et dans les zones rurales proches de cette agglomération urbaine, a-t-il ajouté.
APS