7.9 C
Alger
22 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

Les attentats se succèdent au Mali : fermeté et clairvoyance en Algérie

La situation au Mali reste encore fragile. En effet, vendredi dernier, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) a fait l’objet d’un attentat. Deux personnes ont été tuées et une autre blessée par balle dans une attaque, vendredi passé, contre un convoi de fournisseurs civils de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) près de Gao, dans le nord du pays, selon un communiqué de la force de l’ONU.
Deux assaillants, qui ont «stoppé le convoi» à 15 km de Gao, «ont froidement abattu deux des chauffeurs» et fait «un blessé par balle», précise le communiqué. Les deux individus ont par la suite mis le feu aux camions, tandis que les autres membres du convoi réussissaient à prendre la fuite, toujours d’après le communiqué. Cet attentat-suicide contre une base militaire de l’ONU au nord du Mali fait suite à celui perpétré, mercredi dernier, faisant trois morts et plusieurs soldats blessés. Selon le chef de la Minusma Mongi Hamdi, «un véhicule suicide a explosé à l’entrée du camp de la Minusma à Ansongo». L’attaque a fait neuf blessés, dont deux grièvement atteints, «parmi les Casques bleus du contingent du Niger» et «provoqué la mort d’au moins trois civils», sept autres étant blessés, précise un communiqué de la Minusma.
Réagissant promptement, le ministère des Affaires étrangères a condamné «avec force» les deux attentats.
«Nous condamnons avec force le lâche attentat-suicide contre le camp de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) à Ansongo (région de Gao), dans lequel l’on a déploré des morts et des blessés parmi les civils innocents et les soldats nigériens de la paix.
Nous exprimons notre solidarité avec les familles des victimes, les gouvernements et les peuples nigériens et maliens», a indiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali-Chérif. «Cette nouvelle agression montre une fois de plus que la situation au nord du Mali reste fragile, et combien il est urgent et vital pour l’ensemble des composantes du peuple malien de se rassembler et de s’unir autour d’un projet de société basé sur la réconciliation nationale.
Aucune autre alternative n’est à même d’assurer au peuple malien frère le retour à la stabilité et à l’engager, ainsi que l’ensemble des peuples de la région sahélo-saharienne sur la voie du développement, de la prospérité et de la paix», poursuit le porte-parole du MAE.
De son côté, la Minusma a condamné «fermement» cette nouvelle attaque, réaffirmant sa volonté de «tout mettre en œuvre pour que les responsables soient appréhendés, traduits en justice et qu’ils répondent de leurs actes». Le chef de la Minusma Mongi Hamdi a «condamné» cette attaque «lâche et odieuse», soulignant qu’il a été «choqué que de valeureux soldats de la paix soient à nouveau pris pour cible, ainsi que des civils innocents».
«Cet attentat ne détournera pas la Minusma de sa mission de rétablissement de la paix et de la sécurité au Mali», a-t-il précisé dans le même communiqué.
La Minusma compte actuellement quelque 11 000 hommes sur le terrain, dont près de 10 000 militaires et policiers. 40 Casques bleus ont été tués depuis son déploiement en juillet 2013.
M. D.

Related posts

INCENDIES DE FORÊTS À L’EST DU PAYS : La piste d’actes terroristes et subversifs retenue

courrier

RÉVISION DU STATUT PARTICULIER : Le MEN reprend ses rencontres avec les syndicats aujourd’hui

courrier

BOUCHAREB A SOULIGNÉ QUE LEUR NOMBRE NE DÉPASSE PAS DIX : Des candidats FLN «en suspens» pour les sénatoriales

courrier

AUTOROUTE EST-OUEST : 48 stations de péage seront installées

courrier

Café toxique : le ministère du Commerce dépose plainte : Dépôt de plainte contre 4 marques de café consommées par les Algériens

courrier

AFFAIRE TARTAG, TOUFIK, SAÏD BOUTEFLIKA ET HANOUNE : L’instruction risque de « durer encore des mois», Selon Me Ghechir

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.