LES ASSURANCES DE MOHAMED ARKAB : Pas de coupure d’électricité en période de confinement

Le ministre de l’énergie, Mohamed Arkab, a rassuré les citoyens que Sonelgaz ne procédera pas à des coupures d’électricité concernant ses clients ne s’étant pas acquittés de leurs factures durant la période de confinement.

«Les citoyens, ne pouvant pas s’acquitter de leurs factures à distance, ne connaîtront pas de coupure d’électricité tout au long de la période de confinement, suite aux mesures de solidarité prises par Sonelgaz », a annoncé le ministre lors d’un point de presse organisé en marge de son intervention, jeudi, au niveau de l’APN. Pour ce faire, «Sonelgaz a mis en place des mesures en ce sens, car la santé du citoyen est prioritaire», souligne le ministre, ajoutant qu’il s’agit d’une initiative de Sonelgaz en faveur de ses clients en cette période de crise sanitaire.
Dans le même cadre, Arkab a fait savoir que l’ensemble des subventions étatiques concernant l’électricité et le gaz dans le cadre du soutien du pouvoir d’achat du citoyen a coûté au Trésor public, en 2019, près de 18 milliards de dinars. « L’ensemble des subventions d’électricité et de gaz coûtent au Trésor public des sommes importantes, notamment avec la hausse du niveau de consommation nationale de gaz naturel qui atteint, en 2020, près de 50 milliards m3 », a-t-il indiqué. rappelant que « les prix nationaux appliqués, notamment pour le gaz naturel, sont loin du coût réel de production », le ministre de l’énergie a précisé que « la moyenne du prix de l’unité de gaz naturel sur le marché national s’élève à 0,28 dollars/unité, tandis-que celui-ci est cédé par l’Algérie à l’international à hauteur de 5 dollars ». Abordant la loi de finances complémentaire 2020, le ministre s’est abstenu de se prononcer sur un dossier «pas encore soumis au parlement». Il s’agit notamment de la question d’augmentation prévue des prix des carburants.
Par ailleurs, et concernant les zones d’ombres recensées dans ce secteur, le premier responsable de l’énergie a affirmé qu’elles seront toutes raccordées aux réseaux électrique et gazier en s’appuyant sur les techniques modernes et les énergies renouvelables. Le ministre de l’énergie en veut pour preuve, le lancement d’un « projet d’envergure pour couvrir l’ensemble des régions du pays en réseaux électrique et gazier, pour mettre en œuvre le concept de l’efficacité énergétique et pour la large utilisation des énergies renouvelables ».
Sarah Oubraham


IL ANNONCE UN PLAN DE RECRUTEMENT à FIN 2020
« Il n’y a pas de favoritisme à Sonatrach », dément Arkab

D’autre part, Mohamed Arkab a évoqué le recrutement au sein de la compagnie pétrolière nationale Sonatrach notamment dans les wilayas du Sud. à ce propos il a indiqué que la main-d’œuvre de Sonatrach a atteint actuellement près de 154 000 employés dont plus de 123 000 salariés dans le sud du pays, affirmant au passage que le secteur de l’énergie à travers les institutions des secteurs des hydrocarbures, de l’électricité et du gaz, va contribuer de façon active à la mise en œuvre du programme du gouvernement dans le cadre du renforcement de l’emploi et la réduction du chômage. «  Un plan de recrutement dans le secteur de l’énergie est prévu pour la fin de l’année en cours », annonce le ministre, tout en prenant le soin de répondre à toutes les supputations sur ce sujet. Autrement que le recrutement « ne se fera plus par favoritisme à Sonatrach.» Mohamed Arkab a donc assuré que Sonatrach reste déterminée à donner la chance à l’ensemble de la jeunesse algérienne en matière d’emploi « dans la mesure du nombre de postes nécessaires pour chaque région et pour chaque projet ».
S. Oub