tidjani haddam

LE MINISTRE DU TRAVAIL DONNE DES INSTRUCTIONS : La priorité à l’emploi accordée à la main-d’œuvre nationale

Présidant une délégation ministérielle qui s’est enquise des conditions du travail et d’accueil des citoyens à travers plusieurs instances et caisses relevant du ministère dans la wilaya de Ain Témouchent, le Directeur général de l’emploi et de l’insertion au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Charaf-eddine Boudiaf, a mis en avant l’importance de l’outil informatique dans le cadre de sa stratégie pour développer le service public et permettre ainsi la transparence dans le placement des demandeurs d’emplois. Le même responsable a ajouté, en outre, que la stratégie de développement du service public adoptée par le ministère en introduisant l’informatique dans l’inscription des offres d’emploi et le recensement a imposé la transparence dans le placement des demandeurs d’emploi, soulignant, ainsi que les inspections du travail doivent accompagner cette action pour garantir la transparence.
Faut-il noter, dans ce sens, l’utilisation des technologies de l’information et la communication est un outil indispensable dans l’entreprise, que ce soit dans le secteur public ou privé pour pouvoir gérer les entreprises, notamment en matière de l’emploi. Pour cela, la majorité des demandeurs d’emploi interrogés estiment qu’à travers cet outil de nombreuses activités de la vie ont été simplifiées, ajoutant ainsi que le système informatique est aujourd’hui un des éléments vitaux des entreprises est une composante essentielle des informations.
Aussi, lors de sa tournée d’inspection à Aïn-Témouchent, Charaf-eddine Boudiaf a insisté, d’autre part, sur la priorité dans l’orientation des bénéficiaires du Dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP) créé spécialement pour accorder au jeune l’opportunité d’un emploi et acquérir de l’expérience afin de bénéficier d’un poste stable. Il a ensuite donné des instructions pour le contrôle des offres d’emploi des entreprises étrangères qui posent parfois des conditions difficiles et recourant à la main-d’œuvre étrangère, mettant l’accent à ce sujet sur la priorité à accorder à la main-d’œuvre nationale. Par ailleurs, il a mis l’accent sur l’accompagnement et l’encouragement des porteurs de projets qui ont enregistré des résultats positifs et ont pu rembourser les crédits accordés au titre des dispositifs de soutien à l’emploi. Aussi, plusieurs jeunes, interrogés à Alger, mettent l’accent sur l’importance de mettre à leur disposition des locaux tout en accordant la priorité à ces jeunes porteurs de projets insérés dans le cadre des différents dispositifs d’aide à l’emploi. Il faut rappeler, dans ce sillage que le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam, présidera, aujourd’hui à Alger les travaux d’une journée d’étude sur la promotion et le développement des Technologies d’information et de communication (TIC) dans le secteur du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, sous le thème : «les TIC au service du citoyen».
Mehdi Isikioune