7.9 C
Alger
24 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

LE MINISTRE DE LA SANTÉ SUR LA CHAINE RUSSIA TODAY : Le personnel médical sera soumis au dépistage

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, qui s’est exprimé hier sur la chaîne russe Russia Today, dans sa version arabophone, a annoncé un dépistage général auquel le personnel médical national sera soumis. Il s’agit d’effectuer des tests sur les professionnels en exercice dans les hôpitaux et parmi lesquels ceux qui s’exposent aux malades atteints du Covid-19 pour les protéger et de-là protéger autrui contre le virus Corona.
D’ores et déjà et pour ce faire, quelque 800 médecins et 20 ambulances ont été mobilisés à l’effet d’encadrer cette opération qui devrait toucher l’ensemble des médecins et les paramédicaux dans les structures sanitaires qui prennent en charge les nombreux cas confirmés au Covid-19. Si le ministre n’en donne pas des détail sur cette opération, il s’est avérée qu’elle a pris déjà effet sur le terrain. À Annaba, pas moins de 88 personnes travaillant dans le secteur de la Santé de cette wilaya ont été mises sous confinement, comme annoncé hier par le DSP local, repris par l’APS. Autrement dit, des médecins, infirmiers, aide-soignants, ainsi que des agents du CHU de cette ville de l’Est du pays, et qui ont été en contact direct ou indirect avec une malade atteinte du Covid-19, ont été directement orientés vers l’hôtel Rym El Djamil aménagé en la circonstance en guise de structure de confinement.

« La propagation est due à notre proximité avec l’Europe »
Ainsi, et lors de son passage sur la chaîne russe, le ministre Benbouzid, qui a retracé la genèse de l’apparition du premier cas de Covid-19 en Algérie, un ressortissant, italien de son état, a exclu tout retard de décision de l’État algérien qui serait à l’origine de la propagation du virus en Algérie, qui a causé la mort, jusqu’à hier lundi, pour 173 sur 1 423 cas confirmés. Interrogé aussi sur la mesure de fermeture de toutes les frontières du pays et la suspension des liaisons aériennes et maritimes avec l’Europe, décidées par le président Tebboune, le professeur Benbouzid explique le développement rapide du Covid-19 en Algérie, par « la proximité » du pays avec les pays européens, comme l’Italie, la France ou encore l’Espagne. Toutefois, le ministre a reconnu l’absence de moyens, tels les équipements de dépistage, dont un arrivage (100 000 kits de test) imminent est attendu pour la journée d’hier. Il reconnait également que les autorités algériennes ont été prises au dépourvu, par un virus qui a tout aussi constitué une surprise pour tous les pays du monde.

Lors de ce direct télévisuel à distance avec le ministre de la Santé, le journaliste de la chaîne Russia Today a révélé un échange téléphonique entre le MAE Sabri Boukadoum avec son homologue russe. Il en était question d’évoquer une probable aide en moyens médicaux de la part de la Russie qu’il conviendrait à expédier à l’Algérie. D’ailleurs, à ce titre, le ministre de la Santé a rappelé les besoins de l’Algérie en matière, cite-il, des lits de réanimation, de kits de dépistage ainsi que des bavettes.
Farid Guellil

Related posts

Djerab Abdelaziz prévient sur la menace terroriste : «halte à la manipulation de la religion»

courrier

PLUSIEURS ARRESTATIONS ET LIMOGEAGES OPÉRÉS EN FIN DE SEMAINE : La lutte contre la corruption s’accélère

courrier

MOHAMED SAYOUD, CONSEILLER À L’INVESTISSEMENT, À PROPOS DU FONDS D’INVESTISSEMENT ALGÉRO-FRANÇAIS : «La Chine et l’Italie l’ont déjà fait. Mais ils financent leurs propres projets»

courrier

Dépenses publiques : Baba Ammi prévoit une stabilisation sur les trois prochaines années

courrier

Il s’agit du premier pas vers l’économie numérique : L’e-Paiement enfin effectif

courrier

Secteur de l’automobile : Une hausse conséquente des importations des CKD sur les 10 premiers mois de 2018

courrier