Coronavirs

LE BILAN PASSE À 2 629 CAS CONFIRMÉS ET 375 DÉCÈS : La population active plus exposée

Dans son rapport quotidien sur l’évolution de la situation de la pandémie du Covid-19, présenté, hier à 17H, par le professeur Djamel Fourar, il y est fait état de 95 nouveaux cas confirmés et 8 nouveaux décès enregistrés lors des dernières 24H. Des chiffres qui font porter le bilan total depuis l’apparition du virus en Algérie à 2 629 cas pour 375 patients décédés.

Par rapport au bilan journalier donné samedi, il est à relever d’une côté, une baisse du nombre de cas atteints par le Covid-19 et une hausse des malades de l’autre. Au titre des patients guéris après être soumis au traitement à la chloroquine, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution du coronavirus a révélé qu’ils ont atteint un nombre total de 1 047, dont pas moins de 153 recensés lors des dernières 24H. Sur le même registre, ils sont ainsi 4 156 cas, dont 1 571 confirmés par les analyses de laboratoires et 2 585 autres sujets suspects à suivre le protocole thérapeutique du Dr Didier Raoult. Par contre, 46 patients se retrouvent toujours sous soins intensifs, précise Dr Fourar, lors de son dernier exposé de la situation du Covid-19 en Algérie, hier à Alger.
Suivant la répartition géographique, la pandémie sévit dans 47 wilayas du pays, avec une forte présence au niveau de Blida (épicentre du virus et premier foyer enregistré en Algérie), mais aussi à Alger, suivront ensuite d’autres wilayas dont le nombre des cas confirmés comme ceux des décès sont relativement différents. Preuve en est, 51% des décès ont été enregistrés à Blida et Alger, alors que 64% de ces décès concernent des personnes âgées de 65 ans et plus.
Dans le même cadre, Dr Fourar a relevé que 18 wilayas n’ont connu aucun cas au coronavirus ce dimanche alors que 16 autres ont recensé entre un et trois cas.
Par contre, ce qui est curieusement intéressant à savoir pour davantage de prise de conscience face à la menace de propagation, c’est que la population active (25-60 ans) est exposée à 53% contrairement à la catégorie des plus âgés (+60 ans) qui enregistre 37% des cas. En d’autres termes, la catégorie travailleuse des citoyens est très touchée par le virus mortel par rapport aux autres couches de la société. En effet, si les mesures de confinement concernent en général toute la population, il n’en demeure pas moins qu’à la lumière de cette donnée un relâchement dans le respect des barrières de sécurité est observé. D’ailleurs, à ce titre Djamel Fourar a rappelé les citoyens à la nécessité capitale de s’en tenir aux mesures de confinement et de respecter, en conséquence, les recommandations des spécialistes en matière des règles d’hygiène sanitaire.
Farid Guellil