Sahli

IL A APPELÉ AU RESPECT DE LA LÉGALITÉ CONSTITUTIONNELLE : L’ANR réitère son soutien «à Bouteflika et à la Continuité»

Lors d’une conférence de presse de l’Alliance nationale républicaine (ANR), son SG, Belkacem Sahli, a présenté le bilan des activités de sa formation lors de l’année précédente 2018 et a dévoilé son agenda en perspective de l’échéance présidentielle qu’il a souhaitée tenir dans son délai légal. «L’ANR renouvelle sa position en faveur de la continuité et le soutien au président Bouteflika, en vue de préserver les acquis réalisés et rectifier les incohérences enregistrés, ainsi que l’approfondissement des réformes et la pratique démocratique dans le pays», a souligné un communiqué de l’ANR hier. La formation de Sahli a affirmé la clarté et l’immuabilité de la position du parti en vue du prochain scrutin présidentiel «dans son noble travail dans le cadre de groupe de la continuité pour la réforme et la stabilité. Malgré les manœuvres de certaines parties qui ont semé le trouble dans la scène politique, que ce soit avec ou sans intension, en se permettant de lancer des initiatives politiques faussées dans leur timing et leurs circonstances». L’ANR a appelé ensuite à respecter les délais constitutionnels afin de «permettre aux algériennes et algériens d’exercer leur pleine souveraineté populaire ». « Le parti fait valoir sa grande confiance sur la volonté du président de la République de sauvegarder le maintien des institutions de l’État, dont le respect de la volonté populaire est l’un des principaux piliers. Nous appelons aussi, de notre vœu, de voir la prochaine étape, une occasion pour concrétiser une vision claire des réformes afin d’assurer une transition souple entre générations», a ajouté le même communiqué. L’ANR a appelé aussi les partis de l’opposition « à contribuer avec force dans l’activation du débat politique sur le prochain scrutin en dévoilant ainsi ses programmes et ses candidats et d’aller vers le peuple pour en juger au lieu de se cacher derrière de fallacieux prétextes comme la fermeture du jeu politique et la fraude ». L’ANR exprime sa satisfaction des dernières décisions prises lors du dernier Conseil des ministres présidé par le Président de la République.
Hamid Mecheri