HADJ 2019 : Décès de trois Algériens aux Lieux Saints de l’Islam

Trois pèlerins algériens sont décédés, dimanche, aux Lieux Saints de l’Islam, portant ainsi à quatre (4) le nombre de décès parmi les pèlerins algériens, selon un bilan présenté à l’APS par une source diplomatique. Ainsi, selon le chef de la délégation consulaire algérienne à La Mecque, Abdelkader Hedjazi, les défunts ont été identifiés, il s’agit, de Abdelkader Ben Toumi, né le 30 janvier 1959 à Es-Sénia (Oran), Mme Fatiha Bahloul, née le 18 février 1977 à Boukadir (Chlef) décédés à l’hôpital En-nour à La Mecque suite à des arrêts cardiaques, et Mme Achache Dahbia, née en 1938 à Guidjel (Sétif) décédée à l’hôpital El-Ansar à Médine après son hospitalisation depuis plusieurs jours déjà en raison de problèmes de respiration aigus, ajoutant que : «Nous avons autorisé les autorités saoudiennes à inhumer les dits hadjis en présence de leurs accompagnants», a-t-il révélé. Le même responsable a fait état également d’une baisse du nombre des hadjis décédés en comparaison avec la même période de la saison dernière où 16 cas de décès avaient été enregistrés.

Plus de peur que de mal dans un incendie d’hôtel
Par ailleurs, un incendie s’est déclaré, dans la soirée du dimanche à lundi, à l’hôtel « El Nawel Edhahbi» sis à la Rue de Ghaza (La Mecque), relevant de l’Office national algérien du tourisme (ONAT) sans causer de pertes humaines, a précisé à l’APS, le directeur du Hadj à l’Office national du pèlerinage et de la Omra (ONPO), Makdour Brahim, expliquant ainsi que l’incendie a été maîtrisé et n’a causé aucune perte humaine, d’autant que les hadjis qui résident dans la chambre où le feu a pris étaient en dehors de l’établissement.
M. I.