G5 SAHEL : Le Tchad enverra un bataillon au Niger dans moins de deux semaines

Un bataillon de l’armée tchadienne sera envoyé dans la zone des trois frontières entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso d’ici le 24 ou le 25 mars, a annoncé le ministre tchadien de la Défense nationale et de la Sécurité publique, Mahamat Abali Salah. »D’ici le 24-25 [mars], le bataillon tchadien sera sur place à Niamey. Sur les plans matériel et humain, le bataillon est déjà prêt et sera déployé dans quelques jours », a précisé vendredi le général Abali Salah à l’issue d’une audience qu’a accordée le président tchadien Idriss Déby Itno à l’envoyé spécial de la France pour le Sahel, Christophe Bigot. Lors du sommet de Pau en France, dédié à la lutte contre le terrorisme dans la bande sahélo-saharienne le 13 janvier 2020, le président français, Emmanuel Macron, et ses homologues du Sahel avaient décidé de porter l’effort militaire sur le Liptako Gourma, c’est-à-dire dans la région des « trois frontières », à cheval entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso.
R. I.