Coronavirus

LE COVID-19 FAIT DEUX MORTS SUR UN TOTAL DE 27 CAS : L’Algérie passe aux stade 2 de l’épidémie

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a ordonné avant-hier la fermeture de tous les établissements d’enseignement, au moment où l’Algérie a enregistré deux nouvelles personnes contaminées par le Covid-19 totalisant ainsi 27 cas signalant le décès d’une autre personne âgée de 55 ans.

En effet, le ministère de la santé a signalé le décès d’une nouvelle personne et de la contamination de deux autres, s’agissant d’une dame après son retour de France actuellement hospitalisée à l’hôpital de Skikda et d’un homme de 67 ans hospitalisé à Blida. À préciser que 10 patients ont quitté les hôpitaux de Boufarik et de Mascara après confirmation de leur guérison. Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a tout de suite ordonné de fermer les écoles des trois cycles d’enseignement, ainsi que les Universités et établissements de la formation professionnelle, jusqu’à la fin des vacances de printemps le 5 avril prochain afin d’éviter la propagation du coronavirus. « Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a ordonné, après consultation des ministres concernés, la fermeture des écoles de l’enseignement primaire, moyen et secondaire, à partir de jeudi 12 mars 2020 jusqu’à la fin des vacances de printemps, prévue le 5 avril prochain », lit-on dans le communiqué. Le chef de l’état a également ordonné la fermeture des Universités et Instituts de l’enseignement supérieur, à l’exception des facultés où se déroulent encore les examens de rattrapage. La décision concerne aussi les établissements de formation relevant du secteur de la Formation et de l’enseignement professionnels, ainsi que les écoles coraniques, les zaouias, les classes d’alphabétisation et tous les établissements éducatifs privés et les jardins d’enfants, selon la même source. La décision intervient comme « mesure préventive pour éviter la propagation de la pandémie du coronavirus », a-t-on précisé

Suspension des vols aériens de et vers le Maroc, Rome, la France et l’Espagne
Selon un communiqué de la présidence de la République, l’Algérie et le Maroc ont convenu, jeudi, de suspendre temporairement les vols aériens entre les deux pays comme mesure préventive contre la propagation du coronavirus. « Il a été décidé, jeudi soir, d’un commun accord entre les deux gouvernements, algérien et marocain, de suspendre temporairement les vols aériens entre les deux pays en tant que mesure préventive contre la propagation de la pandémie du coronavirus », précise la même source.
De son côté, la compagnie aérienne nationale, Air Algérie a annoncé, sur sa page Facebook, la suspension de tous ses vols de et vers l’Italie. «Air Algérie informe son aimable clientèle de la suspension de ses vols de et vers Rome et ce à partir du dimanche 15 mars», indique le communiqué. «Les clients impactés par ces annulations peuvent changer de réservation sans frais auprès de leur agence». Après avoir annulé ses vols à destination de Milan, le transporteur algérien suspend également ses dessertes vers la capitale, Rome. Hier, encore la même compagnie a annoncé la suspension temporaire de plusieurs de ses vols de et vers la France et de tous ses vols de et vers l’Espagne dans le même cadre préventif contre ce virus. Dans un communiqué, Air Algérie a annoncé la réduction de ses vols de et vers la France du 14 mars au 04 Avril 2020 au départ d’Alger, Oran et Constantine. Tandis que les vols à partir de Sétif, Batna, Tlemcen, El Oued, Biskra, Chlef, Béjaïa et Annaba seront totalement suspendus temporairement, précise la même source. Le transporteur aérien public précise que tous ses vols de et vers l’Espagne seront suspendus du 16 mars au 04 Avril 2020.

Les imams instruits d’écourter leurs prêches du vendredi
Concernant les lieux de cultes, où se rassemble un bon nombre d’Algériens notamment le vendredi pour la prière d’El-Djamouâa, le ministre les affaires religieuses la Religion a donné hier, des instructions aux imams pour écourter leurs prêches du vendredi dans le cadre des mesures préventives contre la propagation du Coronavirus. Les imams ont été également invités à consacrer une partie de leurs prêches pour la vulgarisation des gestes préventifs que devraient adopter les citoyens pour prévenir contre le même phénomène.
Sarah Oubraham