Feu 16

FEUX DE FORÊT : Prés de 1 600 hectares détruits à Khenchela

Qu’il soit l’œuvre de pyromanes ou de la mafia du foncier, le phénomène des feux de forêt a marqué son retour avec la hausse des températures. Les incendies ont, en effet, démarré pour cette année à partir de la wilaya de Khenchela où il a été enregistré la perte de prés de 1600 ha de couvert végétal. Trois individus suspectés de leur implication dans cette catastrophe ont été arrêtés. Il faut dire qu’en dépit de toutes les mesures et les dispositions prises par les autorités pour faire face aux incendies de forêt, l’on continue tout de même à enregistrer la destruction de milliers d’hectares chaque année. Les feux de forêt déclenchés la semaine dernière dans les communes de Tamza et Chélia dans la wilaya de Khenchela, sont la preuve que le phénomène n’est pas encore totalement maitrisé, et ce en raison de la mafia du foncier et continue de sévir à chaque période estivale. Mais il y a aussi la mafia du charbon qui à chaque période de l’Aïd El Adha passe à l’acte pour inonder les marchés de cette matière. Pour le cas des feux de forêt de Khenchela, trois individus suspectés d’avoir provoquer les flammes ont été arrêtés par les éléments de la brigade territoriale de la Gendarmerie nationale. Il s’agit de personnes âgées de 18 à 55 ans qui font l’objet d’enquête par le même service de sécurité. À noter que les éléments de la Gendarmerie nationale poursuivent les investigations et les recherches, en vue de déterminer leurs causes exactes et arrêter les suspects impliqués dans cet acte criminel. De son côté, la direction locale de la Protection civile, a fait état jeudi de six personnes blessées à divers degrés lors des opérations d’extinction de ces incendies. Selon le document, les agents de la Protection civile sont intervenus pour prodiguer les premiers secours et l’évacuation de trois membres de la Protection civile qui étaient sur le front des feux, dont deux présentent des fractures à la jambe, alors que le troisième souffre de détresse respiratoire et d’évanouissement dus à la fumée. Dans le même contexte, trois citoyens parmi les volontaires participant aux opérations d’extinction des feux ont été également secourus, dont deux souffrent de fractures, tandis que le troisième présente des blessures dans diverses parties du corps après avoir fait une chute de hauteur. Le communiqué de la direction locale de la Protection civile souligne, en outre, que les blessés ont été transférés au service des urgences de l’établissement public hospitalier (EPH) Houari Boumediène de Bouhmama pour recevoir les soins nécessaires.

Kamel Beldjoud : « les feux de forêt ont été provoqués »
Le ministre de l’Intérieur, Kamel Beldjoud, qui s’est rendu hier à la wilaya de Khenchela avec le ministre de l’Agriculture, Abdelhamid Hamdani, afin de s’enquérir des dégâts causés par les feux ayant ravagé les forêts de Tamza et Chélia, fait savoir que ces feux sont l’œuvre de mains criminelles. Il a souligné à cet effet, que des individus suspectés d’être impliqués dans ces incendies sont actuellement entre les mains de la justice qui prendra les dispositions nécessaires à leur encontre. « Ces derniers ont été pris en flagrant délit de possession d’essence, et de scies électriques » a indiqué le ministre.
Ania Nch