Education grève

ÉDUCATION NATIONALE : Grèves et boycotts se profilent à l’horizon

Le conseil des directeurs des lycées a annoncé, dans un communiqué de presse, son intention de boycotter les opérations marquant la fin de l’année. Il s’agit, entre autres de « la vente des livres et de l’opération de réquisition pour les examens nationaux ». Encore une fois, le régime indemnitaire a été le centre des revendications. Toujours dans le même secteur au niveau de l’éducation, c’est le syndicat national des corps communs et ouvriers professionnels de l’éducation nationale (SNCCOPEN) qui a décidé d’observer deux jours de grève nationale pour les 25 et 26 avril. « Le Syndicat national des corps communs de l’éducation nationale (SNCCOPEN) annonce une grève nationale les 25 et 26 avril 2021, suivie d’un sit-in le 26 avril devant les sièges des Directions de l’éducation à travers le territoire national », lit-on dans le communiqué du SNCCOPEN, publié sur les réseaux sociaux. Cette grève vient « après l’épuisement de toutes les voies légales » et de recours auprès du ministère de tutelle, concernant plusieurs dossiers liés aux revendications de cette catégorie d’employés de la Fonction publique, un secteur en pleine ébullition depuis quelques semaines, explique ce communiqué. Le syndicat exige « le relèvement immédiat des salaires » et « l’annulation du décret exécutif n°565 du 17 mars 2021, relatif à la manière d’élire les commissions nationales et de wilaya des œuvres sociales de l’éducation ». Aussi, le syndicat demande « la confirmation à leurs postes des travailleurs contractuels et l’abrogation de l’article incitant au travail avec le système de contractualisation ».
S. O.