ZEFIZEF

DROIT DU SAHARA OCCIDENTAL À REJOINDRE LA CAF : Plusieurs Fédérations adhèrent à la position de l’Algérie

Plusieurs présidents de Fédérations de football en Afrique ont exprimé leur soutien à leur collègue algérien, Djahid Zefizef, pour annuler l’article qui barre la route à la Fédération de la République démocratique sahraouie de rejoindre la CAF.
Cela s’est produit en marge de l’Assemblée générale de la Confédération africaine de football, dans sa 44e édition, en Tanzanie, mercredi dernier. Après l’intervention du président de la « FAF », Jahid Zefizef, demandant à la « CAF » d’annuler l’article en question qui a été inclus par le régime marocain de Mohammed VI, il y a deux ans, par le biais du président de l’Association de football, Faouzi Lekjaa, avec la complicité de l’ex-patron de la CAF, le Malgache Ahmed Ahmed.
Il faut dire que la montée au créneau de l’Algérie pour remettre les pendules à l’heure, a été largement soutenue par les membres de l’AG de la CAF. La FAF en a d’ailleurs fait état à travers un communiqué qu’elle a publié sur son site officiel.
‘’A l’issue des travaux de cette assemblée générale, plusieurs présidents des associations membres se sont rapprochés de la délégation algérienne pour exprimer leur soutien et adhérer à sa démarche de préserver l’instance continentale du football de toute ingérence d’ordre politique.
Le président de la FAF a eu également plusieurs discussions en aparté avec le président de la FIFA, M. Gianni Infantino, le président de la CAF, Dr Motsepe, le secrétaire général, M. Mosengo-Omba Veron et bien d’autres personnalités du ballon-rond africain’’, lit-on dans le communiqué. «On a voulu attirer l’attention», a déclaré, pour sa part, le président de la FAF, Djahid Zefizef à son retour au pays, après avoir accompli sa mission. L’homme fort actuel du football algérien,  avec beaucoup de confiance, raconte que sa sortie a fait un tabac, d’autant plus que les membres de l’AG avec qui il a échangé ont trouvé le reproche algérien ‘’objectif’’.
Ils étaient en effet très nombreux à venir l’accoster après les travaux pour lui manifester leur soutien, c’est le cas du controversé président de la Fédération camerounaise de football, Samuel Eto’o, qui s’est rapproché de Zefizef après l’assemblée pour lui apporter tout le soutien de sa fédération ainsi que celui de son pays. La scène a même été immortalisée dans des photos prises par les accompagnateurs de l’ex-star du Barça, la rencontre a eu lieu d’ailleurs en présence de l’inévitable Rabah Madjer, invité d’honneur de la CAF qui a réussi à détendre l’atmosphère entre les deux camps, et faire comme si de rien n’était, car, comme l’a expliqué Zefizef, entre lui et Eto’o, c’était une brève rencontre, et les deux hommes n’ont pas parlé ‘’football’’ histoire de mettre un terme aux spéculations de la rue qui veulent encore entendre parler du fameux match de Blida fin mars dernier.
Si l’AG a voté en faveur de l’exclusion de certains pays de la CAF, enfreignant toutes les lois de la CAF, de la FIFA et même de l’Union africaine, Motsepe pour sa part a promis d’étudier la demande, et peut-être d’y remédier, car, comme l’a dit Zefizef, la démarche est juste et objective.
Hakim S.