Coronavirus

DR MOHAMED ZEROUAL L’A RÉVÉLÉ HIER : « De nouvelles souches algériennes de Covid-19 découvertes »

Les contaminations par la covid-19 dépassent ces jours-ci la barre des 300 cas/jour et enregistrent des victimes dont le nombre a atteint vendredi 10 décès, ce qui reflète, selon les professionnels de la santé, une situation épidémiologique « préoccupante » et « alarmante » notamment avec la fin des examens, et la dynamique des vacances, les fêtes religieuses ainsi que les mariages qui vont multiplier les risques de la propagation du virus, c’est pour cela que le respect des geste barrières reste « obligatoire » et la seule solution pour éviter le pire. C’est dans ce cadre, que le Maître-assistant au sein de l’Établissement hospitalier spécialisé (EHS) des maladies infectieuses El-Hadi Flici (ex El-Kettar), Mohamed Zeroual, a déclaré à la Radio régionale de Sétif, que la situation épidémiologique est « préoccupante » car la « majorité des personnes infectées sont asymptomatique et seulement 20% des patients présentent des symptômes du virus, le reste des contaminés circulent librement, ce qui représente un grand danger ». Il a ajouté que le problème réside dans la saturation des services de réanimation tel est le cas dans la Capitale, révélant que l’Algérie est aujourd’hui au cœur de la troisième vague qui a été contournée dans les pays européens, américains et autres, permettant le retour à la vie normale. En abordant les circonstances dans lesquelles l’armée blanche est confrontée à l’épidémie, le Dr Zeroual a déclaré que « ce qui nous nuit aujourd’hui en tant que médecin, c’est la perte des confrères de nos rangs et l’enregistrement de complications entre autres, notant que la situation dans les hôpitaux est devenue très difficile et nous devons prévenir et vacciner à un rythme rapide. D’autant plus que nous approchons de l’été où il y a de nombreux déplacements, mariages et événements qui doivent se dérouler dans un protocole sanitaire strict » relevant que « l’ouverture des frontières ne signifie pas la disparition de l’épidémie », donc les mesures de prévention doivent être respectées. Par ailleurs, Dr Zeroual a indiqué que malgré l’avancement de la science et les études établies sur le virus, que ce dernier reste « flou », révélant l’apparition, dans ce cadre, de souches mutées algériennes, et pas seulement des variants étrangers, « la souche algérienne est apparue parce que le virus dans son évolution naturelle s’adapte à l’environnement, et c’est une raison de la stabilité de la situation épidémiologique ». « Cela signifie que l’adaptation du virus à l’atmosphère et à l’homme a rendu les souches algériennes mutées non dangereuses » explique-t-il. Dans ce contexte, l’hôte de la radio de Sétif a appelé à accélérer le rythme de la vaccination, car c’est la seule solution pour arrêter le virus.

Le Coronavirus est « toujours actif », selon l’IPA
Directeur général de l’Institut Pasteur, le professeur Faouzi Derrar, a déclaré que le virus Corona est toujours actif et se propage malgré l’amélioration de la situation épidémiologique en Algérie par rapport aux derniers mois, mettant en garde contre les dangers du relachement. Le directeur général de l’Institut Pasteur, le professeur Fawzi Derrar, lors de son passage à la télévision algérienne vendredi, a indiqué que le virus est toujours actif et que son danger existe, et l’Algérie compte quotidiennement un nombre de décès confirmés. et les contaminations par le virus, notamment avec l’émergence de nouvelles souches mutées.
À cet égard, le professeur Fawzi Derrar a affirmé : « La situation épidémiologique en Algérie s’améliore par rapport aux derniers mois, mais le virus Corona est toujours présent, actif et se propage », appelant les Algériens à appliquer strictement les mesures préventives contre le corona. Quant à la campagne nationale de vaccination contre cette épidémie, le professeur Derrar a indiqué que la campagne se déroule bien afin de freiner la dynamique du Corona virus.
Sarah Oubraham