12.9 C
Alger
23 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

DÉFIS SÉCURITAIRES DANS LA RÉGION : Pourparlers entre l’Algérie et le Soudan

L’Algérie, pays pivot dans la région et disposant d’une aura internationale en matière de lutte contre le terrorisme et les fléaux d’insécurité, ainsi que son expertise dans le rétablissement de la paix, ne cesse d’être consulté au regard du capital expérience qu’il a cumulé durant ces trois dernières décennies.

En effet, le Soudan, à l’instar d’autres pays africains, n’a pas échappé aux faits d’insécurité qui ont ébranlé la région. Et chacun y va de sa propre expérience et des moyens, généralement rudimentaires, dont il dispose, pour faire face au terrorisme et les fléaux de criminalité organisée. D’où la nécessité de conjuguer les efforts, aussi bien au niveau régional que sur tout le continent, pour une sécurité de tous dans le cadre des intérêts communs.
C’est dans ce cadre que s’est tenue, hier à Alger, une réunion entre les Armées algérienne et soudanaise, représentées respectivement par le général d’armée Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’armée nationale populaire et le général d’armée Mohammed Othman El-Houssein, chef d’état-major des Forces armées soudanaises. Ce dernier était en effet en visite en Algérie à la tête d’une importante délégation militaire, indique le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. Le chef de l’Armée soudanaise a été reçu par son homologue algérien Saïd Chengriha, lors d’une audience qui s’est déroulée au siège de l’état-major de l’ANP. Lors de cette rencontre, rapporte le communiqué du MDN, à laquelle ont pris part le secrétaire général du ministère de la Défense nationale, les commandants de Forces, les chefs de départements et des directeurs centraux de l’état-major de l’ANP et du ministère de la Défense nationale, ainsi que l’ambassadrice du Soudan à Alger et les membres de la délégation militaire soudanaise, les deux parties ont abordé « le contexte sécuritaire régional, où ils ont souligné la nécessité de la conjugaison des efforts, pour relever les défis sécuritaires et explorer les voies et moyens, à même de renforcer les relations de coopération entre les deux pays », ajoutant que les deux parties ont également échangé « les points de vue sur les questions d’intérêt commun ».
À cette occasion, Saïd Chengriha a prononcé une allocution dans laquelle il a, tout d’abord, souhaité la bienvenue à la délégation hôte, en soulignant que cette visite « constituera, sans nul doute, une occasion pour les deux parties d’échanger les points de vue sur la situation prévalant sur la scène internationale en général et en Afrique en particulier ». « Tout d’abord, permettez-moi de vous souhaiter, ainsi qu’à la délégation qui vous accompagne, la bienvenue au siège de l’état-major de l’Armée l’ANP, en espérant que votre visite en Algérie sera sanctionnée de résultats profitables pour le processus de coopération, de même que pour les relations de fraternité qui lient les Forces armées de nos deux pays », a-t-il dit, ajoutant que cette visite « nous permettra, à l’évidence, d’échanger les points de vue sur la situation prévalant sur la scène internationale en général et en Afrique en particulier ».
Le général d’Armée a exprimé sa volonté à « œuvrer ensemble à la consolidation des relations historiques qui lient les deux pays frères, notamment à travers la relance des activités de coopération, à même de répondre aux exigences du contexte régional actuel et de relever les défis sécuritaires communs ». « Je tiens à vous assurer de notre volonté d’œuvrer ensemble dans le sens de la consolidation des relations historiques qui lient les deux pays frères, notamment à travers la relance des activités de coopération, à même de répondre aux exigences du contexte régional actuel et de relever les défis sécuritaires communs auxquels nous faisons face », a-t-il affirmé.
« De même, je suis convaincu que l’échange régulier des visites et la multiplication des contacts entre les Forces armées de nos pays respectifs permettront de définir les domaines de coopération bilatérale, en leur conférant la densité et la portée escomptées ». Au terme de cette rencontre, conclut la même source, les deux parties ont échangé des présents symboliques, avant que le général d’Armée Mohammed Othman El-Houssein ne signe le livre d’or de l’état-major de l’ANP.
F. Guellil

Related posts

TEBBOUNE IMPRIME UN TOURNANT DÉCISIF À L’ÉQUIPE GOUVERNEMENTALE : Fini les sorties populistes !

courrier

13E DJAZAGRO : Nouri stimule les producteurs

courrier

LA FLAMBÉE DES COURS DES ALIMENTS SUR LES MARCHÉS INTERNATIONAUX ET LA SPÉCULATION EN CAUSE : Les prix du poulet s’envolent

courrier

GAZ ALGÉRIEN : L’Espagne paie le prix fort

Redaction

APRÈS LE GROUPE ETRHB : Vers l’étatisation des entreprises des Kouninef et Tahkout

courrier

Objet d’un conférence de haut niveau qui s’ouvre aujourd’hui / Alger : la plaque tournante de la lutte antiterroriste

courrier