Feu

Décès d’un bébé à Blida, familles encerclées à Mila, et la forêt de Djebel El Ouahch, à Constantine, brûle : Les incendies persistent avec de nouveaux foyers à l’Est du pays

Après avoir fait d’énormes dégâts en Kabylie, les incendies se sont propagés dans d’autres wilayas causant des pertes en vie humaine et des dégâts matériels. Entre mercredi et jeudi derniers, trois wilayas ont été touchées par d’importantes flammes à l’origine, notamment, de décès d’un enfant de deux ans à Blida.

En effet, un bébé a trouvé la mort et quatre personnes ont été blessées, à cause de difficultés respiratoires, suite à un feu de broussailles qui s’est déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi à Aïn Romana wilaya de Blida, selon la Protection civile. Les agents de la Protection civile de la wilaya de Blida ont indiqué, en effet, dans un communiqué, qu’ils avaient réussi à éteindre le feu de broussailles à Aïn Romana, qui s’est déclenché vers 2h du matin dans la nuit de mercredi à jeudi, pour se propager et atteindre trois maisons. Durant l’intervention, les agents de la Protection civile ont secouru deux enfants coincés à l’intérieur d’une maison dévastée par le feu. Les services de la Protection civile ont souligné que l’incendie avait été maitrisé et que l’opération de contrôle et de surveillance se poursuit toujours. À l’Est du pays et précisément au cœur de Constantine, un énorme incendie s’est déclaré, jeudi, dans la localité de Laouder dans la commune de Didouche Mourad et s’est propagé à la forêt de Djebel El Ouahch, connue pour être le poumon de la ville des ponts suspendus. Selon les services de la Protection civile, le premier incendie s’est déclaré à 12h38, avant-hier, dans la localité de Laouder et d’autres foyers ont été signalés sur le même tracé. Les flammes ont réussi à atteindre la région de Kef Salah sur les hauteurs de Didouche Mourad qui constitue le prolongement de la forêt de Djebel el Ouahch à Constantine, a-t-on noté. Selon un cadre de la direction des travaux publics, la circulation automobile a été fermée temporairement sur le tronçon de l’autoroute Est-Ouest de Djebel El Ouahch en allant vers Skikda. À l’heure où nous mettons sous presse, les flammes n’ont toujours pas été maitrisées voire éteintes, en raison du vent et des fortes chaleurs ayant favorisé leur propagation et l’incapacité de pouvoir neutraliser les feux, même si les autorités locales ont indiqué avoir mobilisé des moyens importants. Pour ce qui est des dégâts enregistrés, les services de la wilaya de Constantine ont fait part qu’aucune perte humaine, à l’heure où nous mettons sous presse, n’a été enregistrée, mise à part une écurie comptant quelques vaches transformées en cendres. Il convient de rappeler que des incendies dévastateurs avaient touché auparavant, trois wilayas de la région de Kabylie, à l’Est d’Alger. Le conservateur local des forêts de la wilaya de Tizi-Ouzou, avait déclaré que ces incendies étaient d’origines criminelles. Il a affirmé, en effet que « la mafia du foncier serait derrière ce nombre important de départs de feux », avait-il souligné, précisant que 16% des incendies ont été enregistrés à Tigzirt, une région, faut-il le rappeler, où le prix du mètre carré de terrain est très élevé. Le même responsable a ajouté que sa direction a placé sous surveillance cette région où on déplore un nombre important de constructions illicites.
Ania Nait Chalal