Boudiaf

COUR SUPRÊME : Abdelmalek Boudiaf et l’ancien wali de Tlemcen auditionnés

Après un répit qui n’aura duré que quelques jours, les auditions de hauts responsables, anciens et actuels, par le magistrat conseiller de la Cour suprême ont repris hier, avec la convocation de l’ancien ministre de la Santé, Abdelmalek Boudiaf, ainsi que l’ancien wali de Tlemcen Zoubir Sebbane.
L’ancien ministre est auditionné, en sa qualité de wali d’Oran (2010-2013), dans l’affaire de l’ancien DGSN, Abdelghani Hamel placé en détention provisoire par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed, depuis le 5 juillet dernier. Ainsi, il est le second ancien wali d’Oran qui est auditionné par la Cour suprême dans le cadre de l’affaire Hamel, après celle de l’ex-ministre des Travaux publics, Abdelghani Zaâlane qui est placé sous mandat de dépôt à la prison d’El Harrach, le 5 août dernier.
Abdelmalek Boudiaf a occupé, rappelons-le, le poste de wali d’Oran entre 2010 et 2013 avant d’être promu au poste de ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. Un poste qu’il a occupé jusqu’au mois de mai 2017. Son passage à ce département a été, essentiellement, marqué par le scandale du RHB (Rahmat Rabi), un médicament sensé guérir le diabète qui a été commercialisé et médiatisé par Abdelmalek Boudiaf avant d’être interdit sur le marché puisqu’il s’est avéré qu’il était une escroquerie. Le ministre a également occupé le poste de wali de Ghardaïa entre 2001 et 2005, avant d’être nommé à Constantine de 2005 à 2010.
À rappeler que l’ancien directeur de la Sûreté nationale et ses deux fils sont poursuivis pour des affaires liées au détournement du foncier et d’enrichissement illicite.Outre Abdelmalek Boudiaf, trois autres anciens walis sont poursuivis dans ces affaires pour, notamment octroi du foncier et avantages de façon illégale à Hamel et à sa famille. Il s’agit d’Abdelkader Zoukh, Abdelghani Zaâlane, et Abdelkader Kadi. À l’heure où nous mettons cet article sous presse, la Cour suprême n’a pas dévoilé les charges retenues contre Abdelmalek Boudiaf et l’ancien wali Sebbane. Nous y reviendrons dans notre prochaine édition sur ce dossier.
Lamia B.