Coupe de la Confédération NAHD-Diables Noirs

Coupe de la Confédération africaine / Gor Mahia – NAHD (ce après-midi à 14h00) : Les «Sang et Or» en péril à Nairobi

Le NA Husseïn-Dey affrontera dimanche à Nairobi les Kényans de Gor Mahia (14h00 algériennes) avec la ferme intention de préserver sa position en tête du classement du groupe D, en match comptant pour la 3e journée de la phase de poules de la Coupe de la Confédération africaine de football. Auteur d’un match nul heureux lors de la 2e journée à Alexandrie face aux Egyptiens du Zamalek (1-1) qui l’a propulsé en tête, le Nasria (1er, 4 pts) sera certainement mis à rude épreuve par son dauphin, battu à Luanda par le club angolais de Petro Atlético (2-1). Epuisés sur le plan physique après l’enchaînement des matchs, toutes compétitions confondues, les « Sang et Or » seront appelés à puiser dans leurs réserves pour revenir avec un bon résultat. « Nous devons avant tout récupérer, c’est le volet le plus important que l’on doit prendre en considération. Il y a lieu de reconnaître que nous sommes vraiment à bout physiquement, les matchs s’enchaînent, la direction a mis les moyens pour nous mettre dans les meilleures conditions, mais il y a des limites », a affirmé le buteur maison du NAHD, Ahmed Gasmi.
« Le jour du match, on oubliera tout pour nous défoncer sur le terrain, espérons seulement que le physique va suivre, car il faut reconnaître que face au CRB (quart de finale aller de Coupe d’Algérie, 1-0), on a eu vraiment du mal en seconde période », a-t-il ajouté. Sur le plan de l’effectif, le maître à jouer Chamseddine Harrag, blessé aux adducteurs face au Chabab, est incertain pour cette rencontre. Une décision sera prise quant à sa participation ou non ce samedi.
Chez l’adversaire (2e, 3 pts), la motivation est grande pour tenter de l’emporter et du coup s’emparer de la tête du classement. Les Kényans, vainqueurs lors de la première journée à la maison face au Zamalek (4-2), aborderont ce rendez-vous avec un seul leitmotiv : la victoire. Dans l’autre match du groupe, le Zamalek, en mauvaise posture (4e, 1 point), aura à coeur d’amorcer son redressement à domicile face à Petro Atlético (3e, 3 pts), histoire de relancer ses chances de qualification.