Box office

Box-office US : «Star Wars : L’Ascension de Skywalker» cartonne

L’épilogue de la franchise amasse 176 millions de dollars de recettes et règne, comme prévu, sans partage. Mais c’est moins que le controversé Les Derniers Jedis.

Star Wars n’aura laissé à ses rivaux du box-office nord-américain que leurs yeux et leurs vibrilles pour pleurer. Sans surprise, le dernier volet de la saga de Disney L’Ascension de Skywalker de J.J. Abrams atomise tout sur son passage et amasse 176 millions de dollars de recettes dans les salles obscures du Canada et des États-Unis. Disney tablait sur 160 millions de dollars de recettes, les experts les plus optimistes sur 200 millions. Si on ajoute ses recettes internationales estimées à 198 millions, L’Ascension de Skywalker aura rapporteé 374 millions de dollars dans les coffres de Disney.
Cette domination sans opposition est cependant moins massive que celle des précédents volets de l’ultime trilogie de La Guerre des Étoiles. Le réveil de la Force, premier opus de J.J. Abrams, avait récolté 248 millions de dollars sur le marché américain. Le novateur et controversé Les derniers jedis de Rian Johnson avait empoché en 2017 quelque 220 millions de dollars.

Trop tôt pour en tirer des conclusions
Il faut dire que ces deux films étaient sortis plus tôt en décembre. Il est trop tôt pour savoir si la lassitude des spectateurs vis-à-vis d’une franchise surexploitée s’est fait sentir.
Les analystes estiment que l’on pourra vraiment comparer et juger de la performance de L’Ascension de Skywalker une fois le réveillon de Noël passé quand les fans ne seront plus distraits par leurs préparatifs de repas et de cadeaux.
L’Ascension de Skywalker étouffe complètement la concurrence. Étrillé par la critique, la comédie musicale Cats plonge dans les abysses avec seulement 6.5 millions de dollars, alors que le film a coûté près de 100 millions.
Scandale qui chronique la chute du fondateur de Fox News Roger Ailes pour harcèlement sexuel fait aussi moins qu’attendu avec 5.6 millions de dollars de recettes en dépit de son affiche prestigieuse qui réunit Nicole Kidman, Margot Robbie et Charlize Theron.