Sonic le film

Box-office US : “Sonic” le film démarre sur les chapeaux de roues

Vite, vite ! Sortez les métaphores et les comparaisons autour du mur du son et des excès de vitesse en tous genres, puisque Sonic le film vient de sortir aux USA et de faire un gros démarrage : 57 millions de dollars.

Tellement gros, en fait, qu’il s’agit du meilleur démarrage réalisé par un film adapté d’un jeu vidéo (rappelons que Sonic était la mascotte de Sega), battant ainsi le record détenu par Pokémon Détective Pikachu (54,3 millions en mai 2019). Et comme ce lundi est férié aux USA, Sonic le film pourrait rafler 68 millions en quatre jours. Le studio Paramount peut être ravi : le film a connu un sacré development hell. Prévu initialement pour sortir en novembre 2019, Sonic a été repoussé en février pour refaire intégralement le design du héros-hérisson à la suite de la publication d’une première bande-annonce, massivement rejetée par les fans. Résultat, un gros carton au box-office (déjà 111 millions raflés par Sonic dans le monde, remboursant ainsi son budget estimé à 95 millions), et on devrait avoir l’annonce d’une suite dans les jours qui viennent. Moralité : mieux vaut prendre son temps pour faire bien les choses plutôt que de tout précipiter pour respecter à tout prix une date de sortie qui ne veut plus dire grand-chose aujourd’hui. Festina lente, donc. Ou rien ne sert de courir, etc.
Birds of Prey se retrouve en deuxième position : après son démarrage décevant de la semaine dernière, le dernier film de superhéros DC/Warner, spin-off/suite de Suicide Squad, récolte 17,1 millions de dollars. Ce qui n’est pas si terrible en termes de baisse, proportionnellement parlant, mais cela n’aboutit qu’à un total américain de 59,2 millions. Il faut croire que le changement de titre du film après sa sortie (pour mieux insister sur le personnage d’Harley Quinn : mais pourquoi Warner ne l’a pas fait dès le départ ?) n’a pas servi à grand-chose. Heureusement, sur toute la planète, Birds of Prey a gagné 145,2 millions de dollars, remboursant ainsi son budget estimé à 100 millions.
Démarrage routinier pour Nightmare Island, le nouveau film d’horreur produit par Jason Blum : 12,4 millions de dollars, pour un budget de 7. Lointainement adapté de la série télé diffusée de 1977 à 1984 L’Île fantastique où Ricardo Montalbán (Khan dans Star Trek) jouait un riche excentrique qui accomplit les fantasmes des visiteurs de son île, le film a le même point de départ (avec Michael Penã dans le costard du proprio) mais en version vaguement torture porn. Les critiques américaines sont en tous cas féroces, rivalisant de bons mots pour lyncher le film, qualifié de « pire film d’horreur de l’année » par Consequence of Sound. Rien que ça !
Universal sortait vendredi The Photograph : quatrième film de Stella Meghie (Everything, Everything en 2017 avait connu un joli succès) consacré à l’histoire d’amour entre la fille d’un célèbre photographe (Issa Rae) et un journaliste (Lakeith Stanfield). Les critiques sont bonnes, et le film rapporte 12,2 millions de dollars au démarrage (budget estimé : 16 millions).
Enfin, Bad Boys for Life rapporte 11,3 millions en cinquième semaine. Le troisième Bad Boys a gagné 182,8 millions aux USA, pour un total mondial de 369,8 millions. Un gros carton qui a relancé la machine : Bad Boys 4 est déjà en projet.

Box-office US du 14 au 16 février :
1) Sonic le film
2) Birds of Prey
3) Nightmare Island
4) The Photograph
5) Bad Boys for Life