Sinovac

BENABDERRAHMANE DONNERA LE COUP D’ENVOI DE L’OPÉRATION : Saïdal entame la production du vaccin anti-Covid

C’est parti pour la production du vaccin anti-Covid chinois Sinovac, dont l’unité de production de Saïdal implantée dans la wilaya de Constantine, s’apprête, aujourd’hui même, à faire sortir les premières doses. L’Algérie a donc tenu le pari après avoir réussi le défi de la production d’autres moyens de protection contre le méchant virus. L’excédent commercial s’oriente de plus en plus désormais vers les marchés étrangers.
Ainsi, le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, est attendu aujourd’hui dans la capitale de l’est, dans une visite de travail, qui lui permettra de donner le coup d’envoi de la production des premières doses du vaccin algérien contre la Covid-19. Un communiqué des services de la chefferie du gouvernement explique que, accompagné d’une importante délégation ministérielle, Benabderrahmane « supervisera le lancement officiel de la première Unité nationale dédiée à la production du vaccin anti-Coronavirus en Algérie au niveau du complexe pharmaceutique Saïdal ».
En effet, l’un des secteurs névralgiques sur lequel repose l’édification de l’économie nationale hors-hydrocarbures, l’industrie pharmaceutique nationale n’a jamais été aussi prolifique que depuis l’avènement de l’épidémie de Covid-19. Il ne se passait pas un Conseil des ministres sans que le président Tebboune ne secoue le staff de l’Exécutif, le responsable de ce département en particulier et celui de la Santé y compris, sur la nécessité de garantir autant que faire se peut l’autonomie en produits médicamenteux qui reviennent trop chers au trésor public. Pour ce faire, le chef de l’Etat a fixé un calendrier en exhortant le gouvernement de mettre les bouchées doubles en vue d’entamer la production du vaccin Sinovac au plus tard en cette fin septembre. C’est désormais fait !
F. G.