BAC

Baccalauréat 2021 à Constantine : Le facteur temps et la température, les autres défis des candidats

Les candidats aux épreuves du baccalauréat (session de juin 2021) à Constantine ont dû composer avec les températures élevées et gérer le temps, selon les impressions de certains d’entre eux recueillies mardi.

Des candidats approchés par l’APS estiment, à cet effet, « passer deux examens en même temps », celui des différentes matières scientifiques et littéraires d’un côté, et celui du facteur temps et des températures élevées de l’autre, notamment le premier jour du baccalauréat où le mercure avait atteint environ 40 degrés Celsius. La candidate Lamis A. a ainsi assuré que la température durant le premier jour des épreuves du bac a été si élevée qu’elle a eu, ainsi que les autres candidats du centre d’examen lycée Lakhdar Miroud de la circonscription administrative Ali Mendjeli, des « difficultés » à répondre aux questions qui étaient pourtant faciles, ce qui les a contraint d’effectuer plusieurs pauses pour souffler et se réhydrater en l’absence de climatisation. De son côté, Lynda qui habite la localité de Guettar El Aïch, distante de 12 km du même centre d’examen, a estimé que la gestion du temps durant l’examen et le timing précis des révisions et du repos à domicile, ainsi que les allées et retours vers le centre d’examen « jouent un rôle crucial dans la gestion de l’effort durant les épreuves du baccalauréat qui a coïncidé avec une phase de grosse chaleur ». « La plupart des épreuves passées jusqu’à mardi ont été faciles, hormis les mathématiques de la filière math-technique », ont souligné les deux candidates qui ont salué les efforts des encadreurs du centre afin d’aérer les classes et les mettre à l’aise. Pour sa part, Lamia R. a affirmé faire de son mieux pour éviter le stress, confiant se procurer, durant son temps de repos, suffisamment de boissons et de fruits, tout en optant pour des repas légers sans sel pour ne pas avoir soif dans l’après-midi. Pour Fouad. B, qui passe pour la première fois le baccalauréat au centre d’examen Kateb Yacine, relevant de la première unité de voisinage (UV 1) de la circonscription administrative Ali Mendjeli, « éviter le stress et les pensées négatives, dormir suffisamment et faire montre d’optimisme constituent des facteurs déterminants pour une récupération correcte, indispensable pour être d’humeur équilibrée et à l’abri du surmenage durant les jours de l’examen ».
Ce jeune candidat confie aussi préférer ne pas aborder les épreuves passées pour éviter de disperser son attention et mieux se concentrer sur les épreuves à venir, contrairement à ses pairs qui discutent sur les sujets passés dès leur sortie du centre d’examen pour chercher à savoir s’ils ont répondu correctement ou pas. Fouad a déclaré ainsi suivre les conseils de psychologues et de candidats qui ont réussi leur bac précédemment en vue d’éviter les erreurs qui occasionnent la perte de concentration et la déception, soulignant qu’il regarde chaque soir les matches de football de l’Euro 2021 pour éviter le stress.