Arrestation

Arrestation de 5 individus pour chantage et vol sous la menace à Alger

Les services de la première sûreté urbaine relevant de la circonscription administrative d’Hussein Dey ont procédé, cette semaine, à l’arrestation de cinq (05)
individus pour chantage et vol sous la menace d’armes blanches au niveau de la gare routière de Caroubier et à la station de la Glacière, a indiqué vendredi un communiqué de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Agissant sur informations concernant des chauffeurs de véhicules de transport de voyageurs agressés par une bande criminelle, les services de police ont engagé leurs investigations ayant mené à l’identification des mis en cause qui ont été arrêtés dans plusieurs opérations, explique la même source. Dans une autre opération, les services de sûreté d’Alger, en coordination avec la brigade de lutte contre le trafic illicite de stupéfiants de la division Est, et la Brigade de recherche et d’intervention (BRI), ont démantelé un réseau criminel organisé qui s’adonne au trafic de drogues et de psychotropes ». L’opération a permis l’arrestation de 3 suspects et la saisie de 14.970 capsules de stupéfiants, un camion à benne utilisé pour faire diversion lors du transport des drogues, 6 téléphones portables, une arme blanche et un montant de 10.210 da », précise le communiqué.

Echouage du navire portugais au port d’Alger : le corps de la personne disparue repêché
Les plongeurs relevant de la Protection civile (PC) de la wilaya d’Alger ont repêché, jeudi, le corps sans vie de la personne disparue au Port d’Alger suite à l’échouage, dans la nuit de mardi à mercredi au port d’Alger, d’un navire de transport de marchandises battant pavillon portugais, indique un communiqué de la direction générale de la Protection civile (DGPC). Les plongeurs de la PC sont parvenus, jeudi à 16:35, à repêcher le corps sans vie de la personne disparue au port d’Alger suite à l’échouage partiel d’un navire de transport de marchandises battant pavillon portugais, survenu la nuit de mardi à mercredi, en raison d’une importante infiltration d’eau alors qu’il accostait le quai n 09, précise le communiqué. La victime, de nationalité algérienne, était bloquée à l’intérieur du navire, précise la même source ajoutant que les éléments de la Protection civile avaient réussi à dégager 17 marins dont 6 de nationalité philippine, légèrement blessés et évacués vers l’Hôpital Mustapha Pacha.

L’Etusa ouvre une salle d’attente entièrement aménagée à El Harrach
L’Etablissement public de transport urbain et suburbain d’Alger (Etusa) a ouvert jeudi une salle d’attente entièrement aménagée au niveau de la station urbaine d’El Harrach, afin d’améliorer les conditions d’attente des usagers, a indiqué la société dans un communiqué. Cette salle d’attente est équipée d’écrans d’informations voyageurs et d’orientation, de bancs pour une attente agréable et à l’abri ainsi que d’une agence commerciale pour la vente des abonnements et des titres de transport, a précisé l’Etusa. L’aménagement de cette espace s’inscrit « dans le cadre de la stratégie de l’Etusa, visant à l’amélioration de la qualité de service et des conditions d’attente des usagers au niveau des stations urbaines », souligne la même source.

Quinze pays africains sur 54 ont vacciné au moins 10% de leur population
Quinze des 54 pays africains ont entièrement vacciné au moins 10% de leur population contre le Covid-19, tandis que la moitié des pays du continent n’en a vacciné que 2% ou moins, a annoncé jeudi le bureau de l’Organisation mondiale de la santé pour l’Afrique. L’objectif des 10% de vaccinés avant le 30 septembre avait été fixé en mai par l’Assemblée mondiale de la Santé, rappelle l’OMS. « Près de 90% des pays à revenu élevé ont déjà atteint cet objectif », ajoute-t-elle. En Afrique, neuf pays, dont l’Afrique du Sud, le Maroc et la Tunisie, avaient atteint l’objectif début septembre, et six autres ont accéléré le mouvement pour l’atteindre en fin de mois grâce à une augmentation des livraisons de vaccins, selon le bureau régional de l’OMS. Parmi les champions de la vaccination sur le continent, les Seychelles et l’Ile Maurice ont complètement vacciné plus de 60% de leurs habitants, le Maroc 48%, la Tunisie, les Comores et le Cap-Vert plus de 20%. « Les données les plus récentes montrent des progrès limités, et beaucoup reste à faire pour atteindre le nouvel objectif fixé par l’OMS, à savoir vacciner complètement 40% de la population avant la fin de cette année », a commenté lors d’un point de presse hebdomadaire le Dr Richard Mihigo, coordonnateur du programme Vaccination et développement des vaccins au bureau de l’OMS pour l’Afrique. La moitié des pays africains n’ont en effet vacciné que 2% ou moins de leurs habitants, a-t-il indiqué. « Les expéditions de vaccins augmentent, mais l’opacité des plans de distribution reste la principale difficulté à surmonter pour que l’Afrique atteigne l’objectif », a estimé le Dr Mihigo.

Deux organisateurs de traverses clandestines par mer arrêtés à Mostaganem
La police judiciaire de la 9e sûreté urbaine de Mostaganem a arrêté deux organisateurs de traversées par mer dans le cadre de l’émigration clandestine, a-t-on appris jeudi auprès de la sûreté de wilaya. Les policiers ont agi suite à une plainte parvenue de deux personnes qui seraient victimes d’escroquerie de la part des deux prévenus en échange d’une somme d’argent. Les deux victimes ont remis aux suspects les sommes d’argent convenues (450 000 dinars) avant qu’elles ne fassent l’objet d’une escroquerie lorsqu’elles avaient réclamé la restitution de l’argent versé, selon la même source. Les investigations menées par la police judiciaire ont permis d’arrêter les deux mis en cause, qui ont avoué les faits et l’argent en question a été récupéré. Une procédure judiciaire a été engagée et les prévenus ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Mostaganem, qui a placé l’un d’eux (majeur) en détention provisoire et l’autre (mineur) s’est vu adresser une citation directe.

Relizane : saisie de 3,7 kg de kif traité
La brigade mobile de la police judiciaire à Zemmoura (Relizane) a opéré la saisie d’une quantité de 3,7 kg de kif traité avec l’arrestation d’un mis en cause, a-t-on appris jeudi de la sûreté de wilaya. L’opération a eu lieu suite à l’exploitation d’informations selon lesquelles un repris de justice transportait une quantité importante de drogue à partir d’une wilaya limitrophe pour la commercialiser au centre ville de Mendes (sud de Relizane), a indiqué, à l’APS, la cellule de communication et des relations publiques. Après des investigations et la surveillance des déplacements du suspect, ce dernier a été arrêté et les policiers ont découvert dans son sac à dos 38 plaquettes de kif traité de 3,701 grammes. Une procédure judiciaire a été lancée contre le suspect, qui a été présenté devant les instances judiciaires sous l’accusation de détention et transport de stupéfiants dans le but de les commercialiser au sein d’un groupe criminel organisé, indique-t-on de même source.