Contrebande

Arrestation de 42 individus et saisie d’un pistolet mitrailleur et des objets destinés à la contrebande au sud du pays

Quarante-deux individus de différentes nationalités ont été arrêtés et un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov, des munitions ainsi que des véhicules et des objets destinés à la contrebande ont été saisis par des détachements de l’Armée nationale populaire dans des opérations distinctes à Tamanrasset, Bordj Badji Mokhtar, Aïn Guezzam et Djanet, indique samedi, le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué. «Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements de l’Armée nationale populaire ont arrêté, le 15 novembre 2019, dans des opérations distinctes à Tamanrasset, Bordj Badji Mokhtar et Aïn Guezzam (6e Région militaire) et Djanet (4e Région militaire), 42 individus de différentes nationalités et saisi un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov, 24 balles, un camion, 3 véhicules tout-terrain, 3 motos, 5 détecteurs de métaux, 21 groupes électrogènes, 14 marteaux piqueurs, 3.344 grammes de dynamites, 29 tubes d’allumage, 15 mètres de mèche, 16 sacs de mélange de pierres, 200 kilogrammes de pierres prêtes au broyage et 6 téléphones portables», précise la même source. Par ailleurs, des détachements de l’Armée nationale populaire et des éléments de la Gendarmerie nationale «ont saisi 9.000 unités de différentes boissons et 637 comprimés psychotropes à Blida et M’Sila (1ère Région militaire), El-Oued (4e Région militaire) et Bordj Bou Arréridj (5e Région militaire), tandis que 501,8 g de kif traité ont été saisi à Tindouf (3e Région militaire) et Batna (5e Région militaire)», ajoute le communiqué.

Deux morts et deux blessés dans un accident de la circulation à Oum El Bouaghi
Deux personnes ont trouvé la mort et deux autres ont été blessées dans un accident de la circulation survenu, samedi, sur le territoire de la commune de Aïn Kercha à Oum El Bouaghi, a-t-on appris des services de la Protection civile. Survenu au lieu dit «Kerâa Saïda» dans la partie de la RW 26 reliant la commune de Aïn Kercha (Oum El Boughi) à la commune de Chemora (Batna), l’accident s’est produit suite à une collision entre une voiture et un camion, causant le décès de deux personnes (26 et 30 ans) et des blessures à deux autres (42 et 52 ans), a précisé la même source. Les éléments de l’unité secondaire de la Protection civile de Aïn Kercha sont intervenus pour évacuer les corps des deux personnes décédées ainsi que les deux blessés vers la polyclinique de la même ville, a-t-on indiqué.

Près de 800 millions de $ détournés d’une caisse d’aide aux militaires au Koweït
Le ministre koweïtien de la Défense, cheikh Nasser Sabah al-Ahmad, a annoncé samedi, que près de 800 millions de dollars d’une caisse d’aide aux militaires avaient été détournés, ce qui a précipité la démission récente du gouvernement. Dans un communiqué, cheikh Nasser a indiqué que le détournement de 240 millions de dinars koweïtiens (789 millions de dollars) s’était produit avant sa nomination à la tête du ministère de la Défense en 2017, ajoutant avoir transmis jeudi à la justice, peu avant l’annonce de la démission du gouvernement, les éléments d’une enquête interne sur ce détournement. Cheikh Nasser a en outre indiqué avoir demandé en vain des explications sur ces irrégularités au chef du gouvernement et au ministre de l’Intérieur. Il a dit avoir décidé de «boycotter les réunions du gouvernement» pour protester contre l’absence de réponse à ses questions. «C’est la raison principale de la démission du gouvernement», a-t-il assuré. Le porte-parole du gouvernement Tarek al-Mazrem a expliqué, dans un communiqué publié jeudi, la démission du gouvernement par des critiques du Parlement contre plusieurs ministres pour leur mauvaise gestion. La démission du gouvernement dirigé par cheikh Jaber Moubarak Al-Sabah devrait ouvrir la voie à la formation d’un nouveau cabinet dans ce pays du Golfe habitué à des rixes entre l’exécutif et le Parlement. La dernière démission d’un gouvernement au Koweït remonte à octobre 2017, après une motion de censure présentée par des députés de l’opposition contre un ministre accusé d’irrégularités financières et administratives.

Saisie de 475 qx de blé tendre destinés à la contrebande à M’sila
Les éléments de la Gendarmerie nationale ont procédé à la saisie d’une quantité de 475 quintaux (qx) de blé tendre destinée à la contrebande dans la commune Mohamed Boudiaf (180 km au sud-ouest de la wilaya de M’sila), a indiqué dimanche, la cellule de communication de ce corps constitué. Lors d’un point de contrôle routier installé à proximité de la commune de Mohamed Boudiaf, limitrophe à la wilaya de Djelfa, les éléments de la Gendarmerie nationale ont intercepté vendredi, deux semi-remorques en provenance de l’est du pays transportant la quantité de blé tendre transformée en aliment de bétail à destination de la région sud du pays, a-t-on précisé. Il a détaillé que les conducteurs des deux camions ne possédaient aucune pièce justifiant le transport de la marchandise.
La quantité de blé saisie a été acheminée vers l’Office national des aliments de bétail (ONAB) de M’sila, ont expliqué les services, rappelant que d’autres opérations de saisies de blé tendre destiné à la contrebande ont été effectuées au cours de cette année dans la capitale du Hodna et qui se sont soldées par la saisie de plus de 1400 qx.

Attaqué par un crocodile, il survit en lui mettant le doigt dans l’œil
Un crocodile « particulièrement fourbe ». Un garde-forestier australien a réussi à s’échapper des dents acérées d’un crocodile… en lui mettant le doigt dans l’œil. Craig Dickmann, parti à la pêche dimanche 10 novembre sur une plage reculée du nord de l’Australie, a déclaré que l’animal, long de 2,8 mètres, l’avait attaqué par derrière au moment où il quittait le rivage. « Au moment où je pars, la première chose que je vois, c’est sa tête qui se dirige vers moi », a-t-il raconté à la presse, notamment au site ABC (en anglais), depuis son lit d’hôpital à Cairns, dans le Queensland (nord-est). « Ce bruit me hantera pour toujours, je pense. Le bruit du claquement de ses mâchoires. »Selon l’homme de 54 ans, le crocodile l’a attaqué au niveau de la cuisse et a tenté de l’entraîner dans l’eau afin de le noyer. Le garde-forestier a alors eu l’idée d’enfoncer son pouce dans l’œil du reptile, seule « partie souple » de l’animal, qui a par ailleurs une peau très dure. « J’ai poussé aussi loin que possible et il a commencé à lâcher prise », a-t-il expliqué. Il aurait réussi à se mettre sur le dos du crocodile au bout de quelques minutes, à lui fermer les mâchoires, puis à le repousser. L’Australien s’en est sorti avec des morsures aux mains et aux jambes. Il a ensuite conduit pendant plus d’une heure jusqu’à son poste de gardes-forestiers, où il a appelé les secours et reçu les premiers soins par un collègue, relate ABC.

LA MANIFESTATION ÉCONOMIQUE ET COMMERCIALE «EL-MOUGAR DE TINDOUF »
Ooredoo présente ses offres et innovations aux opérateurs économiques africains
Opérateur économique pleinement engagé sur le marché algérien, Ooredoo participe à la manifestation économique et commerciale «El-Mougar de Tindouf » qui se tient du 16 au 23 Novembre 2019 à Tindouf.
Organisé par le ministère du Commerce sous le thème «Consommer africain», ce rendez-vous économique du Sud algérien se veut un espace d’échange commercial pour les entreprises algériennes de tous les secteurs d’activités ainsi que les opérateurs économiques étrangers venus des pays africains limitrophes.
Ooredoo participe à cette manifestation à travers un stand au niveau duquel des commerciaux présenteront les différentes offres et solutions de Ooredoo adaptées aux besoins des professionnels.
À travers sa participation à cet évènement économique, Ooredoo confirme, une nouvelle fois, son implication dans la promotion des projets économiques porteurs en Algérie.