sahrap5

APRèS LE SUD DU MAROC : L’Armée sahraouie cible à nouveau El-Guerguerat

L’Armée populaire de libération sahraouie (APLS) ne laisse aucun répit aux forces armées marocaines. Après avoir porté des attaques dans le sud marocain dans la région de l’Ouarkziz,  les unités combattantes sahraouies  ont mené de nouvelles opérations militaires dans la région d’El-Guerguerat. C’est ainsi que l’armée sahraouie a lancé quatre missiles en direction de la brèche illégale d’El-Guérguerat et ses environs, dont deux ont touché la région de Laâouina, alors qu’un autre pilonnage a atteint le nord de la brèche illégale, selon le ministère sahraoui de la défense.
Auparavant,  L’APLS avait mené des opérations militaires dans la région de Ouarkziz qu ont visé Labâadj, Taraf Bouhanda et Lamsamir dans le secteur de Twizki dans le cadre de l’expansion du cercle de la guerre pour inclure tous les secteurs et défenses marocains, a expliqué le Secrétaire général du ministère sahraoui de la Sécurité et de la Documentation, M. Sidi Oukal.
Au 72e jour consécutif de la guerre , les attaques se sont poursuivies , selon  le communiqué N 72 cité par  l’Agence de presse sahraouie (SPS). « les forces de l’armée sahraouie ont bombardé, vendredi, plusieurs positions des forces d’occupation marocaines dans les régions d’Amekli Dachra (secteur Amkala), Akouira Ould Ablal (secteur Mehbes) et Fedra Tamat (secteur Houza) ».
Les unités de l’armée sahraouie ont également attaqué des détachements avancés des forces marocaines, dans la région d’Aâdim Oum Adjloud au niveau du secteur d’Ousserd et la région de Abirat Tnouchad au secteur de Mahbes ». Le communiqué militaire fait état de la destruction d’une base de commandement marocaine dans la région de Lakâad dans le secteur de Mahbes. Les attaques à El-Guerguerat au sud du Maroc et en d’autres points de la ceinture de défense, montre que l’APLS a élargi le cercle de la guerre contre l’occupation marocaine pour atteindre plusieurs  secteurs sur le territoire marocain, déstabilisant les forces armées marocaines. Plus de deux  mois après la reprise de la guerre après la rupture du cessez-le- feu par le Maroc, les combattants sahraouis ont mené plus de 510 opérations militaires.
M. Bendib