Ghezzal-Rachid

Alors qu’il était pressenti pour retrouver les Verts en mars prochain : Une blessure fausse les plans de Ghezzal

L’international algérien, Rachid Ghezzal, a attendu son 25ème match avec sa formation turque de Besiktas pour inscrire son premier but, lui qui s’est imposé jusque-là comme meilleur passeur du championnat turc où il évolue pour la première fois cette saison.
Prêté par Leicester City à Besiktas, l’ailier prêté par Leicester City retrouve clairement des couleurs du côté de la Turquie. Déjà meilleur passeur de Süper Lig avec 10 offrandes délivrées, c’est désormais aux buts que s’attèle l’international algérien (16 sélections).
Lors de la rencontre qui a opposé Besiktas à Genclerbirligi, l’ailier, formé du côté de l’Olympique Lyonnais, a ouvert le score dès la 4ème minute de jeu d’une frappe enroulée et imparable pour le gardien adverse.
Score final 3-0 pour Besiktas qui se déplaçait chez le 19ème (sur 21) et une première place décrochée ex-aequo avec Galatasaray, qui compte cependant une meilleure différence de but (+30 contre +27 pour Besiktas). Fenerbahçe compte le même nombre de points que les 2 clubs mais sa différence de but (+21) en fait, pour l’heure, le troisième du championnat. La lutte pour le titre de champion de Turquie s’annonce âpre.
Rachid Ghezzal, qui a été prêté la saison passée à Fiorentina où il a réussi un parcours honorable, ne cesse d’envoyer des signaux vers l’entraineur national Djamel Belmadi, surtout qu’il n’a plus été convoqué chez les Verts depuis trois années.
Cependant, cette belle forme qu’affiche l’ancien lyonnais qui lui permet d’aspirer à retrouver le Club Algérie vient d’être ébranlée par une blessure qu’il a contractée dans la même rencontre d’avant-hier. D’ailleurs, le joueur de 27 ans a quitté le terrain à l’heure de jeu. Selon la presse turque, il risque de s’éloigner des terrains pour une assez longue période. Voilà qui le pousse à faire d’ores et déjà l’impasse sur un retour en sélection dès mars prochain.
A souligner que la direction de Besiktas, sans doute très satisfaite par le rendement de son joueur algérien, s’active déjà pour racheter son contrat définitivement. Mais elle risque de buter sur les exigences financières de son homologue du club anglais qui a posé des conditions jugées exorbitantes aux Italiens de Fiorentina lors de l’intersaison, qui voulaient eux aussi le garder dans leur
effectif.
Hakim S.